Welcome visitor you can log in or create an account

fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

Critiques Septembre 2004


Photo Michelle Photo Hubert Léty Photo  Stéphane Moutier
Auteur : Michelle
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Auteur : Hubert Léty
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Auteur : Stéphane Moutier
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La critique de POV

La critique de POV

Salut les bronzé(e)s,

Bonnes vacances, bonnes photos ? ;)

En recevant le lot de ce mois, j'ai sitôt  pensé : et  1, et 2, et 3 ­ 0 mais il faut toujours prendre son temps et revenir sur une image ;  ne pas s'arrêter à une 1ère impression , surtout, si elle est à peine mitigée. Et puis, l'humeur est changeante  et la perception avec elle. Je reviens donc sur cette sélection après plusieurs jours. Tant mieux pour elle.

Photo Michelle

Photo 1
Je m'attarde sur celle que je préfère, une fois calmé de mon énervement à décrypter une résolution aussi aberrante : pensez à nos yeux, SVP.
La n°1 est assurément la plus réussie : je parle de la toile, pas de la reproduction.
J'aime assez ce paysage et l¹ambiance qu¹il dégage. Qui est le peintre ?
Le tableau est bien construit : la succession des lignes et leur place.
La reproduction est, elle, difficile à commenter en l'absence de connaissance de l¹original : le fond est-il si bouché ? j¹ai un doute. Je ne
peux que remarquer l'absence de reflet flash, à saluer s'il s'agit d'une huile. J'attends les commentaires de l'apprenti copiste.


Photo Hubert LétyPhoto 2
La n°2 constitue un amusant souvenir de vacances qui se passe pour moi de commentaires. Sans plus.

 

 


Photo  Stéphane MoutierPhoto 3
C'est la n°3 qui appelle le plus de commentaires photographiques. Voilà, une fois encore, une accumulation d'erreurs grossières et une image gâchée.
Bien vu le regard brut de composition. Je passe sur le zapping sauvage de la umière : ignorée tout simplement.
Mais les détails eux ! Le bac en bas à gauche : inutile. Le second réverbère : inutile. Le bas de canne coupé : pffff !
Encore un commenceur qui ne finit pas.
Une seule chose était à faire : reculer de quelques pas sur la droite et appuyer le sujet de l'image sur le vélo et le fleuve. Pas grand chose, hein ?

Apprenez la peinture, regardez la : c'est la seule école.
Tiens, parlez-en au copiste
Lol
A +

POV

La critique d'Hervé Cornette

Bon, eh bien, c'est reparti après la torpeur de l'été. Enfin, torpeur pas pour tout le monde.

J'aurais pu la faire pas gentille cette critique car ce n'est vraiment pas bon. Il y a quand même un minimum de soin à apporter à une image (je pense à la deuxième) et l'on doit penser à ce que l'on fait.
Mais on va positiver et essayer de vous donner quelques conseils. Mais vraiment les principaux car sinon il faudrait plusieurs pages à cette rubrique ce qui équivaudrait à faire un cours de prises de vues et de composition.
J'espère simplement que les remarques que nous faisons sur les photos présentées vous aident à progresser. Cela ne veut pas dire que nous avons raison, votre point de vue est bon également. C'est cette confrontation amicale qui nous permet ensemble d'avancer.


Photo MichellePhoto 1
La première : paysage dans la brume - Du moins je suppose car la vignette ne montre pas trop de détails - le premier plan est trop présent : ce sont des feuillages qui n'apportent rien et qui sont trop détaillés par rapport à l'arrière plan. Et l'arrière plan et le ciel, c'est de la brume, plein de vide ce qui n'apporte rien non plus. Pour moi une photo dans la brume doit montrer plein de choses. Ce doit être plein de détails disons vaporeux. Ici il n'y a rien de tout cela : le premier plan est trop fouillé. Et ensuite nous avons une masse cotonneuse où on devine un édifice religieux sur la droite, et il me semble blanc. Bonjour l'atmosphère : blanc sur blanc. Et c'est tout : 2/3 de la photo sont occupés par du coton.
Dans la brume, évitez un premier plan trop fouillé qui arrête le regard et remplissez le cadre, jouez sur les nuances des sujets. Le noir et blanc c'est pas mal pour cela.


Photo Hubert LétyPhoto 2
La seconde : le coucher de soleil. L'horizon tombe, le gamin avec, sa tête va cogner contre la bouée qui est située à sa gauche, une autre va lui tomber dessus. Heureusement que le vent permet au cerf volant de voler, sinon tout ce monde se retrouverait par terre ! Et ce ciel qui ne sert à rien : il est plein de vide.
Qui a dit qu'on ne pouvait pas recadrer une photo ! Je l'ai pivotée dans le sens horaire de 3°,  recadrée en format carré de manière à avoir une belle diagonale avec le cerf volant, le bas du soleil et les pieds du personnage du premier plan. Ma ligne d'horizon est ainsi horizontale et se retrouve placée au tiers supérieur. Là cela commence à ressembler à une photo.
Pour le reste c'est à la prise de vue qu'il fallait faire attention : attendre pour que le personnage cache la bouée et ne soit pas dans l'alignement de celle qui est en arrière plan. Pour ce qui est de cette confusion des plans, je pense qu'il y aurait eu un peu plus de détails en exposant pour le premier plan et ainsi profiter en plus du reflet dans le sable humide.


Photo Stéphane MoutierPhoto3
La troisième, je reprends une question que POV m'a posée sur la photo que j'avais montrée à la photo du mois : c'est quoi le sujet ? (comme quoi je me plante aussi !)
Si c'était le pêcheur, vu sa position il eût fallut qu'il soit à droite ; le vélo et le reste, il fallait supprimer le pêcheur ; les berges, soit on s'avançait (sans tomber à l'eau) pour supprimer les éléments parasites (pêcheur, vélo) soit on s'éloignait pour qu'ils soient moins présents et qu'ils fassent partie de ce que l'on trouve sur une berge de cours d'eau en ville.
Techniquement, pas grand-chose à dire, c'est correctement posé, les horizontales et les verticales sont bonnes. Mais il eut été bon d'attendre que le soleil réapparaisse pour que l'ensemble baigne dans une belle lumière.

Ce n'est pas facile de faire une photographie. On ne réussit pas à tous les coups à capter le sujet comme on le supposait. Il ne faut pas hésiter à retravailler une photo. Quitte à la jeter si elle ne convient pas.

H. Cornette