Welcome visitor you can log in or create an account

fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

Critiques Janvier 2005


Photo Michel Amigues Photo Luc Deglin Photo  Serge
Auteur : Michel Amigues
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Auteur : Luc Deglin
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Auteur : Serge
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La critique de POV

La critique de POV

Bonjour @ tous,

Pour commencer, je souhaite une bonne année à tous les regards. Apprenons la difficulté et la rigueur encore et encore. La réussite d'une image réside dans la pertinence d'une émotion, d'un message qui s'appuie sur une technique sans faille. Sachons ce que l'on fait et comment. C'est mon leitmotiv quotidien et je ne suis pas loin de croire que j'ai raison, même si l'économie du marché de la photographie a dérapé depuis quelques années. Je crois sincèrement à un retour prochain aux "grosses images".
Bref, voici mes voeux.


Photo Luc DeglinPhoto 2
Revenons à nos 1ers candidats de 2005 ! Et paf ...dès la 1ère !

Que cette chienne cocker (c'en est bien une, non ?) a l'air con, cachée derrière un pan de son oreille ... triple lol ! Non, vraiment non ! N'appuyez pas dans ce cas de figure (ou de gueule plutôt), le résultat est désespérant de nullité. Bon sang, avec un tel regard et une telle chevelure, il faut être bien tocard pour ne pas s'activer le neurone photographique plus avant et faire en sorte d'obtenir une image plus respectueuse du modèle, ne serait-ce que pour elle d'ailleurs....Quant au déclencheur de service, un conseil : rendez service à votre boîtier, confiez-le à quelqu'un de capable. Et changez de hobby ! Aucun espoir à court terme. Navrant.


Photo Michel AmiguesPhoto 1
Le gamin devant la vitrine est bien plus attachant. Je ne regrette qu'un cadrage plutôt inachevé: soit il convient de croper la partie gauche de l'image, soit de l'estomper avec le soft qui va bien; le regard est par trop attiré par cette zone de non-sens qui n'apporte rien à l'image. Sinon, bravo, c'est propre... et presque d'actualité. (Un petit bémol sur l'expo du sujet... : c'est question d'un diaph, c'est tout).


Photo  SergePhoto 3
Après 2 manips (énervantes), je suis parvenu à ouvrir l'img 3 dans une taille raisonnable (et non un poster)... et je découvre une img prometteuse ... et loupée du fait de la contrainte de format du boîtier ! Quelle bonne idée de capter cette opposition de perspectives, appuyée par les teintes. Et, malheureusement, l'idée s'arrête là. Aucun effort. Aucune recherche de cadrage, de confluences ou de complémentarité des éléments. Rien. Désolé, ça ne suffit pas pour faire une photo. Tout au moins pas pour moi. Devant un tel décor, personnellement, je ne fais pas. Ou alors j'attends, j'observe, j'analyse, je provoque, je construis. Et si, rien de tout cela n'aboutit, je passe mon chemin. Mais c'est vrai je ne fais pas mumuse avec un APN de carnaval autour du cou ...

Il est, à mon avis, 2 voies pour réussir une photographie : la chasse ou la pêche. Sachant comme le disait un photographe (dont j'oublie le nom) que l'on devient photographe en 2 mois, ou jamais". Pensez ces 2 réflexions, si vous voulez bien, et on en recause sur le tchat.

Je suis plutôt pêcheur.

POV

(désolé, je distribue les claques dès le début d'année, mais il faut reconnaître qu'il y de quoi. Pas vrai HV ?)

La critique d'Hervé Cornette

Bonjour, bonjour.
Allez, les sempiternels vœux. C'est sincère, croyez moi. Quand je vois la chance que nous avons. Espérons tous que l'élan de solidarité envers ces populations décimées dure plus longtemps que l'intérêt des sujets journalistiques habituels et que les dirigeants du monde honoreront leur parole !

Bon pour la photo, l'année commence plutôt bien pour deux. La troisième presque sans commentaire.


Photo Michel AmiguesPhoto 1
Ma préférée est sans conteste la première.
Les plus : c'est entre la nature morte et l'expression d'un souvenir. C'est plein de nostalgie, à la limite de la tristesse, même si je ne suis pas d'accord avec cet effet recherché, l'éclairage est cohérent avec l'aspect triste du gamin regardant cette composition d'appareil photo et de jouets. C'est doux, plein de nuances. Ca mérite un accessit.
Les moins, perso j'aurais fait sourire à peine le gamin car la situation est pour moi loin d'être triste : c'est amusant de voir un vieil appareil avec des objets aussi colorés. Un petit reflet est gênant au bout du nez du gamin : un petit travail à l'agrandisseur ou avec PS serait le bienvenu.


Photo Luc DeglinPhoto 2
La seconde : l'œil et la tignasse blonde. Je suis partagé. J'aime et je n'aime pas. Il me manque quelque chose et j'ai du mal à dire quoi.
L'éclairage plat pour ce sujet, OK. La saturation de l'œil et la couleur foin des cheveux, OK. L'œil placé là où il est c'est-à-dire à un croisement de lignes de force, OK. Le petit reflet dans l'œil, OK, le modèle communique avec le photographe. Qu'est-ce qui manque : peut être encore plus d'audace au niveau du cadrage : les cheveux font une fente qui coupe la photo en deux. Il aurait fallu peut-être fermer le haut en faisant joindre les cheveux. On aurait eu plus l'impression que l'œil regardait par une fenêtre constituée par sa tignasse.
Les cheveux sont peut-être un peu trop bien rangés.
Bref, l'idée est bonne il faudrait éventuellement réessayer en tenant compte des remarques.


Photo SergePhoto3
La troisième. Bof. Tout est de travers sauf la gouttière à droite. Je doute que ce soit le sujet. D'ailleurs quel est-il ? L'éclairage est plat. Le ciel est bouché ce qui donne une grosse masse noire sans intérêt. Les fuyantes ne conduisent vers rien. La tour va tomber, son sommet est coupé, idem pour les fenêtres de la façade. Non. Une façade quelle qu'elle soit mérite plus d'égard.



Bon, je n'ai rien d'autre à dire.
A vous maintenant.

H. Cornette