Welcome visitor you can log in or create an account

fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

Critiques Février 2005


Photo Yannick Vollenberg Photo Yves Chabot Photo  Hubert Auer
Auteur : Yannick Vollenberg
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Auteur : Yves Chabot
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Auteur : Hubert Auer
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La critique de POV

La critique de POV

Bonjour photographes,

J'ai un peu trop tendance à l'oublier : je suis l'un des chroniqueurs d'un site de vulgarisation dédié à la photographie. Alors tout autant de la part de professionnels que d'amateurs, je dois m'attendre à tout voir : le meilleur (souvent amateur) comme le pire (trop souvent "professionnel"). Et rédiger des papiers didactiques, moins acides et encourageants.... aïe : difficile pour moi. Je ne suis pas prêt à faire de concessions sur mon jugement de fond : quand c'est mauvais, je le dirai, encore et encore. En revanche, je vais m'efforcer sur la forme. Quoique.... :)

Au programme ce mois-ci : 2 images (je préfère ignorer le 3ème envoi : ça évitera d'être désagréable).

Donc il reste : le contre-jour "fantastique" et la pub de téléviseur. 

Photo Yannick Vollenberg

Photo 1

 


Photo Yves ChabotPhoto 2
Le château assez intéressant :l'objectif (supposé) de la photo est quasiment atteint. Il y a l'architecture inquiétante, les oiseaux, le ciel (teinte et nébulosité). J'ai une simple remarque concernant le cadrage : trop de feuillage ou... pas assez. Sinon, c'est une illustration correcte pour le sujet auquel elle renvoie. Bien.


Photo  Hubert AuerPhoto 3
Je suis plus réticent sur la suivante. Voilà un visuel pertinent pour une pub d'écran de téléviseur 16/9è pour autant qu'elle ne soit pas sortie de son contexte (que j'imagine). Le cadre gris métal fait penser au cadre de la TV, mais il manque l'environnement déco tout autour... En l'absence, tout seul, c'est assez faible. Plus précisément, c'est très propre mais... orphelin. Il manque, tout comme pour les pattes de poulet du mois de décembre, un contexte.

Deux solutions, l'intégrer à une pub ou... s'associer à l'auteur du château fantastique : voilà les bonnes bases icono d'un reportage à dérouler sur un thème Kafkaïen ou Wagnerien. (z'y va, comment c qu'il en a d'la kultur le pov....!)


Lol

@ +

POV

La critique d'Hervé Cornette

Bon, avec le mois des carnavals j'aurais souhaité des couleurs qui pètent, des gens qui rient, bref de la joie contrastant avec le temps de saison : morose.
Déçu le père Cornette. Trois photos de qualité inégale et d'une tristesse à mourir !! .

Bon et qu'on ne nous ressorte pas le coup de " ma photo vous ne la trouvez pas belle et pourtant elle a gagné tel et tel concours. "
Cela ne veut rien dire. Il n'y a qu'à voir les résultats concours sur Pxxxx Rxxxx et patronnés par Nxxxx. Il y a quelques bonnes photos mais surtout des mauvaises. Bon sur 800 clichés ils ont pris les moins mauvaises ? Non ! Celles qui les intéressaient !
Et ne dites pas que le critique que je suis est un photographe frustré, je m'en fous ! Je suis amateur qui ne recherche pas la gloire mais qui souhaite se faire plaisir, donc libre comme l'air et donc qui parle et écrit uniquement avec ce qu'il ressent.
Pourquoi ce si long laïus ?
Pour réaffirmer que la photo objet de nombreux échanges le mois dernier n'était pas aussi bonne que le palmarès qu'elle a pu récolter et pour vous remercier de reconnaître l'objectivité avec laquelle nous traitons les sujets.

Trois paysages. Deux couchers de soleils et un paysage d'orage.


Photo Yannick VollenbergPhoto 1
Il n'y a rien. Bon, je sais, les photos paraissent 8 à 9 mois après avoir été postées, donc elles ne tiennent pas compte des remarques parues entre temps. Souvenez-vous de ce que nous avons déjà écrit. Vous arriverez aux mêmes conclusions : premier plan trop présent, horizon trop centré alors que le ciel ne présente pas vraiment d'intérêt : il faut choisir entre le ciel et l'eau. Et si l'eau ne représente pas d'intérêt non plus et bien on ne fait pas la photo. Cela vous permettra de faire des économies et nous d'analyser une autre photo.
Nb : essayez sur cette photo un recadrage carré en mettant le ciel au tiers supérieur et en position médiane. Elle sera déjà un peu meilleure. Je peux pas m'empêcher de donner un conseil !!


Photo Yves ChabotPhoto 2
C'est un peu mieux : un château, des oiseaux, un ciel rougeoyant. Autant les feuillages droits et gauches ferment bien la photo autant le feuillage au centre supérieur attire trop le regard et est gênant : le regard ne voit que lui.
La masse noire dans la partie inférieure mange la photo. C'est trop présent et lourd ce noir.
Essayez de recadrer la photo en supprimant le feuillage supérieur, un peu du feuillage à droite et beaucoup de la base. Cela donnera un panoramique de château hanté, certes déjà vu mais comestible.


Photo Hubert AuerPhoto3
La trois est de loin ma préférée, aussi triste que les deux premières mais certainement la plus recherchée et la plus aboutie. Je dirais par rapport à cette image : n'hésitez pas à recadrer dans un format différent des impressions ou tirages habituels. Là nous sommes sur la base d'un plein cadre 24*36. C'est louable et il faut savoir le faire. Donc bravo à l'auteur. Elle est équilibrée. L'horizon à la moitié n'est pas vraiment gênant, la descente de la montagne et le profil gauche du lac amène naturellement le regard sur l'îlot flanqué de ces petits arbres. Donc construction ok.
Au niveau de l'éclairage c'est propre, les tâches de pâturage vert clair soulignent le gris orageux du ciel et sont en parfaites oppositions à ces dits nuages.
Cela s'arrête là et c'est là que à mon avis il faut oser sortir du format proposé par le film ou le papier. Sortir des dogmes relatifs à l'instant décisif et au fait qu'une photo recadrée n'est pas une bonne photo. C'est du snobisme d'intellectuels qui ne le sont pas ! Ou qui sont tellement réputés que cette réputation brise toute originalité réelle.
Vous avez tous un traitement d'image sur votre ordinateur. Et bien recadrez là avec un format de 17*36 en plaçant l'horizon à un niveau à peine inférieur à la moitié de l'image. C'est un autre paysage. Mais pour moi c'est vraiment autre chose.


Allez y, à votre tour maintenant. N'hésitez pas.

H. Cornette