Welcome visitor you can log in or create an account

fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

Critiques Mars 2005


Photo Stéphane Najman Photo Nicolas Leonard Photo  Kamel Benallel
Auteur : Stéphane Najman
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Auteur : Nicolas Leonard
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Auteur : Kamel Benallel
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La critique de POV

La critique de POV

'soir tout le monde,

y'a des jours comme çà.... après mon indigestion de moules-frites des jours passés, je me sens l'humeur plutôt peu avenante... ;)
Mais bon, vais faire un effort.

Photo Stéphane Najman

Photo 1
 Pas grand chose à dire. Même hors de son contexte (une plaquette corporate ?), cette image va bien. Du travail pro, propre. Un bémol cependant : notre culture chrétienne nous incite à un éclairage à gauche. Le fait que sur cette img , il vienne de la droite (et s'agissant de porc), une question : y a-t-il une intention de message vis-à-vis du culte musulman ? La question est à poser au D.A. : je suis curieux de sa réponse. Sincèrement. 


Photo Nicolas LeonardPhoto 2
Avis au poète des sables : c'est quoi le sujet ? Montrer un peu de végétation dans un biotope hostile ? Bah, suis bien content que vous fassiez des voyages mais c'est très court comme témoignage de la biodiversité végétale de la planète. L'intention est là, certes, mais le résultat sourd. Apprenez à donner de la force à vos images. Le cadrage est bâclé (trop serré et trop bas), les teintes molles (incompatibles avec une idée de contraste verdure / sécheresse). A ajouter à votre album de vacances au Sahel. Sans plus ... pour le moment. Mais vous ferez mieux lors du prochain charter.... ;) 


Photo  Kamel BenallelPhoto 3
Avis aux parents de la fillette; je comprends l'intention: le geste est plein de tendresse et ne peut susciter que de l'attention émue. Mais la photo est VRAIMENT nulle : le cheval est étêté (pauv'bête) et on ne voit pas la petite. Gardez ce cliché dans votre album de famille mais c'est tout. Il ne vous parle qu'à vous. Et encore avec plein d'imagination...

 

 Bonnes fêtes de Pâques à tout le monde.

POV

La critique d'Hervé Cornette

Dur dur ce mois ci, la neige, le froid et une production plutôt décevante.

Ce mois ci nous avons droit à une photo et deux images.


Photo Stéphane NajmanPhoto 1
La photo d'abord, regardez les et vous aurez compris que c'est du portrait du charcutier que je veux parler.
Beau portrait, du moins pour moi. Bien plus parlant que certains sujets fadasses....
Il y a de l'humour, un éclairage parfait et une mise en situation qui parle.
La composition d'abord : la tête du monsieur est situé impeccablement au tiers supérieur mais sur la médiane. Et c'est là qu'il fallait le placer car la tête du cochon est parfaitement centrée.
L'éclairage est parfaitement équilibré et semble naturel car venant d'une source principale située probablement à 45° sur le côté droit.
La mimique du monsieur est en parfaite harmonie : il est heureux de ce qu'il fait et cela se voit ! Les petits éclats dans les yeux font communiquer le sujet avec celui qui le regarde.
Bref un très bon portrait, vivant, parlant, loin, très loin d'images stéréotypées.
Allez, deux toutes, toutes petites améliorations. Je déboucherais un peu sous la main droite et je ferais en sorte de supprimer les parties rouges du col, ou j'en mettrais plus.


Photo Nicolas LeonardPhoto 2
J'en ai eu les bras qui m'en sont tombés ! Y a rien. Pas d'horizon, un contre jour mal exploité, la solitude des sujets écrasés sur le sable.
Encore quelqu'un qui se dit super, j'ai le sujet, deux palmiers perdus sur une immensité désertique.
Cela ne suffit pas !
Basculer un appareil, s'agenouiller, s'allonger pour prendre une photo c'est possible. Bref là encore bougez, pensez avant de déclencher. Sur un contre jour réfléchissez à ce que vous voulez faire ressortir et à ce moment là choisissez votre temps d'exposition. Eh oui, débrayez ces foutus automatismes qui vous paralysent et qui vous plombent vos expositions.
En contre jour vous pouvez facilement avoir des écarts entre les hautes et les basses lumières qui avoisinent 5 diaph. Votre cellule mesure un gris moyen, donc il faut choisir. Brackettez, faites six clichés et choisissez celui qui vous convient le mieux.


Photo Kamel BenallelPhoto3
Médiocre, à ranger dans la catégorie photo souvenir sans aucun intérêt, que ce soit pour la situation que pour la petite fille qui ne se reconnaîtra même pas plus tard, on ne la voit pas. C'est sûr que c'est un instantané. Mais un instantané cela nécessite une parfaite maîtrise de son matériel et de la technique.
Le sujet est écrasé par la lumière du flash ! Orientez sa tête à 45°, avec un peu de chance le rendu sera plus doux. Débrayez l'automatisme et sous exposez un peu. Là les ombres portées sont noires.
En se reculant un peu cela aurait pu avoir peut être un intérêt en montrant l'œil du cheval, en tournant autour de l'enfant je suis persuadé que la pose et le cadrage s'en serait trouvé différent et sûrement avec plus d'intérêt.
Bref, pensez votre photo, sortez des automatismes, contrôlez ce que vous faites, bougez autour de votre sujet.

A vous maintenant et au mois prochain.

H. Cornette