Logo

Luminar AI, l’annonce d’une révolution dans le traitement d’images

L’image traitée par l’AI (Intelligence Artificielle)

Par Rémy Pilliard

Meet Luminar AI

Skylum, éditeur de logiciels du monde de la photographie entend bien faire un grand pas en avant dans la concurrence que se mènent les grands acteurs de ce domaine. De plus en plus sophistiqués, les logiciels concurrents des Photoshop et Lightroom d’Adobe n’en demeurent pas moins complexes à utiliser. De récents sondages montrent d’ailleurs que les photographes professionnels et les acteurs de l’image promotionnelle ont de plus en plus de peine à suivre le rythme des nouveautés que leur proposent les traitements d’image. Sans oublier les passionnés de photographie qui voient dans ces logiciels les moyens d’améliorer des photos déjà bonnes pour en faire de meilleures. Mais cela passe presque toujours par un long et sinueux apprentissage du fonctionnement de logiciels dont le traitement de plus en plus pointu en devient également très complexe à mettre en œuvre.

Difficile de trouver les bons réglages rapidement

L’AI (Intelligence Artificielle) au secours de l’image

Skylum a donc abordé le problème sous un aspect différent. Plutôt que d’offrir toute une palette de possibilités à maîtriser et à gérer, ils sont partis non pas de l’utilisateur mais de l’image. Leur logiciel, Luminar AI reprend certes les éléments principaux des logiciels qu’ils ont créés pour traiter l’image mais au lieu de laisser l’utilisateur chercher à améliorer sa photo, ils font analyser l’image par le logiciel en y insérant une logique en trois dimensions. Désormais, ce n’est pas le photographe qui doit analyser l’image et rechercher les éléments à améliorer, c’est le logiciel qui le fait pour lui. Ensuite, l’intelligence artificielle (AI) entre en jeu pour analyser cette image, son contenu et proposer des solutions. Sur la base de ses algorithmes, d’après les explications de ses concepteurs, Luminar AI va ensuite suggérer les nombreuses options pouvant être appliquées tout en laissant la main au créateur de l’image.
Le traitement s’adapte au sujet

L’image traitée au lieu du traitement de l’image

La révolution consiste donc à prendre le problème par un autre bout. À l’évidence, un bout de quelque chose a toujours deux bouts … (juste pour le jeux de mots) mais ici, au lieu de demander au photographe ce qu’il veut modifier, on commence par faire analyser l’image. On a donc un traitement de l’image qui se fait avant que l’utilisateur décide de traiter son image. Ce n’est plus le photographe qui transforme son image c’est l’image qui est transformée ou améliorée par le photographe. 

Puissant mais pas compliqué

Qu’on se rassure, les éditeurs de Luminar AI ne proposent pas d’un logiciel qui fait tout et remplace le photographe comme il ne permet pas de transformer une image ratée en une superbe image de concours. Simplement, sur la base de son analyse, rappelons-le en 3D, le logiciel suggère des curseurs susceptibles d’améliorer certains aspects dans un sens comme dans l’autre. Par exemple, pour un portrait, adoucir et éclaircir la peau du modèle ou, à l’inverse, l’assombrir et la rendre moins lisse.

L’AI (Intelligence Artificielle) pour tous les sujets ( ?)

Le traitement des paysages simplifiéDans sa présentation, Skylum aborde également d’autres sujets que les portraits, du genre des images les plus produites que sont les paysages. L’AI qui va reconnaître une image de paysage va non-seulement proposer d’améliorer les contrastes, les rendus, la netteté, supprimer des brumes mais également devrait être en mesure de corriger des ciels fades ou même d’ajouter certaines compositions météorologiques particulières. On retrouve ces procédés chez les concurrents à l’aide de filtres. Le secret plane encore sur la manière dont Luminar AI corrigera ici des ciels ou là des étendues d’eau mais cela risque d’être plus simple que d’aller chercher des filtres ou autres options, parfois payantes, comme le proposent ses concurrents.

Luminar AI sera très prochainement disponible (avant Noël). Il est en précommande et présenté également à cette adresse sur le Net : https://skylum.com/luminar-ai 

Remy PilliardPour en savoir plus sur l'auteur de cette rubrique
Chronique par Rémy Pilliard
Photographies d'auteur
Site : http://www.d-aprilli.net/
E-mail : remy.pilliardATphotophiles.com (remplacer AT par @)
 
-
 
2018 - Photophiles est une marque déposée - CNIL n°822478 - www.photophiles.com est réalisé avec le CMS open source Joomla