A+ A A-

Axel Valery Photographe

Quelle a été votre première rencontre avec la photographie ?:

Lorsque j'étais enfant avec l'appareil de mes parents, mais je ne garde aucun souvenir de mes photos prises, juste du flash-cube à 4 cotés qui me fascinait et mon père me répétant de ne pas faire n'importe quoi car après il fallait faire développer...
Mais sinon, ma passion est née avec L'Iphone 4s, à l'époque on partait très souvent en week-end avec ma copine pour notamment visiter les châteaux d'île de France et je prenais beaucoup de photos en cherchant des angles, des lumières plaisantes, des cadrages différents, etc...
Puis ma copine et mes amis m'ont confirmé que j'avais un "oeil photographique" et j'ai ressenti l'envie et le besoin d'apprendre la photographie et de m'acheter un appareil avec différents objectifs.


Quel a été votre parcours pour devenir photographe ?:

J'ai une formation en auto-didacte, je me suis formé grâce à internet, youtube, les tutos, les forums, et beaucoup de pratique.
Je travaillais toujours dans la restauration mais commençais à en avoir sérieusement ras-le-bol de ne plus m'y épanouir, donc suite à une rupture conventionnelle, j'ai eu 1 an et demi de chomâge, donc me suis donné ce laps de temps pour réussir à vivre de la photo. Certains me disaient que c'était assez fou comme pari, mais la plupart de mes proches m'ont encouragé et suivi.
Donc au début , c'était surtout créer mon site web et enrichir mon portfolio, et participer à des concours, puis envoi de multiples CV.
Puis un mois avant le fin de mon chomâge, après beaucoup de stress et de remises en question, Trip Advisor à New-York, m'a proposé de faire 3-4 shootings/jour pour des appartements à louer. A partir de ce moment j'ai commencé à vivre de la photo, j'avais du mal à y croire tellement ça me paraissait magique!
Puis ensuite j'ai intégré Myphotoagency qui m'ont mis sur les Shooting-Box et m'ont apporté beaucoup d'autres contrats, aussi bien dans l'immobilier, l’événementiel, culinaire, architecture, portraits...
Et depuis, mon réseau s'agrandit et je travaille énormément, je suis vraiment satisfait du résultat.


Comment vous définissez-vous en tant que photographe et avez-vous un thème de prédilection ?:

Je cherche toujours à garder un oeil, un regard neuf, et différent, qui reflète ma sensibilité à tout ce qui nous entoure.
Depuis quelques temps, je suis assez porté sur la "Street-Photography", car la rue recèles des situations très intéressantes et diverses. Beaucoup d'émotion peut passer en observant les gens et en appuyant sur l'obturateur au moment précis où cela se produit.

Quels sont les photographes qui vous ont inspiré ?:

Gary Winogrand, Henri Cartier-Bresson, Herb Ritts, Steven Meisel, Vivian Maier, Diane Arbus et tant d'autres...


Parmi toutes les images que vous avez réalisées, quelle est votre photo préférée et pourquoi?:

J'en n'ai pas une en particulier, mais disons que les premières photos qui ont été sélectionnées pour être en vente sur Pixopolitan ou Fine Art America, ont une saveur particulière à mes yeux , car elles représentent une reconnaissance des professionnels.


Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite devenir photographe pro ?:

De croire en soi et en ses rêves, en se disant que la vie est trop courte pour se contenter de la médiocrité.
De pratiquer tous les jours afin d’affûter son regard et continuer d'apprendre à peaufiner ses réglages.
Ne pas baisser les bras après les échecs.
Et accepter tout les types de contrats dont on se sent capable, quitte à apprendre les spécificités la veille sur youtube (oui ça m'est arrivé!)  .
Toujours être ponctuel aux rendez-vous clients et envoyer les photos dans les délais voir même avant, le client s'en souviendra et en parlera à d'autres futur prospects.

Avez-vous un projet en cours ou à venir dont vous souhaitez nous parler ?:

Organiser ma première grande exposition sur Paris, puis faire des photos de villas de milliardaires sur Monaco et les environs.

CONTACT AUTEUR

Site Internet : www.axelvalery.com

 

axel valery interview