fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

Magali Picano

Magali Picano

Quelle a été votre première rencontre avec la photographie ?:

Depuis toute jeune je suis fascinée par la photographie. Ma grand-mère adorait prendre des photos de son jardin, ses fleurs, les instants qu'elle fixaient racontaient des histoires. C'est comme ça que j'ai rencontré la Photo, un moyen de fixer des instants mais surtout raconter des histoires...

Quel a été votre parcours pour devenir photographe ?:

Un jour j'ai décidé de me prendre en main et de choisir un métier. Ma carrière de danseuse classique était loin derrière moi, et je voulais rester dans le monde des arts, et surtout de l'image. J'ai décidé, l'année de mes 27 ans, et alors qu'on m'avait diagnostiqué une Polyarthrite Rhumatoïde, d'aller acheter un réflex chez le photographe de quartier où j'habitais. C'était encore l'époque de l'argentique, je lui achetais des pellicules et lui demandais des conseils régulièrement. Un ami, sachant que je dévorais les pellicules, surtout noir et blanc, m'a prêté un agrandisseur et l'aventure a commencé. Le photographe de mon quartier m'a offert des livres et surtout son temps, j'étais tous les jours dans son magasin! Un autre photographe m'a offert, lui, un travail de photographe filmeuse, puis sachant que pour devenir photographe pro, il faut plus que des conseils et des pellicules, je me suis inscrite au CNED et suivi le parcours Bac Pro Photographie. Bien que je me considère aujourd'hui comme photographe, je considère que l'on apprend tous les jours et que ce n'est jamais terminé!

Comment vous définissez-vous en tant que photographe et avez-vous un thème de prédilection ?:

Je n'ai pas de thème de prédilection. Je prends mon appareil et je saisis des moments, paysages ou personnages... Et puis, dans la photo nous sommes soumis à la demande de clients, donc on peut faire des books, en studio ou non, des mariages, des portraits, des photos immobilières etc. Si je n'ai pas de domaine vraiment précis, en revanche j'affectionne le noir et blanc, qui permet de ce concentrer sur l'émotionnel.

Quels sont les photographes qui vous ont inspiré ?:

Tout d'abord et surement comme pas mal de monde, Robert Doisneau! Par la suite c'est surtout Peter Knapp, que j'ai découvert dans un bouquin sur son parcours de professeur de photographie. C'est à ce moment que j'ai compris que l'image pouvait se décliner à l'infini! Elle raconte mais elle peut être graphique, originale construite ou déconstruite etc.
Puis il y a quelques années j'ai découvert Sebastiao Salgado, avec le documentaire "Le sel de la Terre"... C'est ce jour là que j'ai décidé de faire mon premier reportage photo à l'étranger. Je suis partie à Donestk, en Ukraine de l'est en pleine Guerre. J'ai aimé l'idée du témoignage.

Parmi toutes les images que vous avez réalisées, quelle est votre photo préférée et pourquoi?:

En général, mes photos préférées sont mes derniers clichés et là c'est une photo que j'ai prise au festival "Arte Flamenco" à Mont de Marsan (la ville où je réside depuis à peine 6 mois). C'était une petite roulotte transformée en petite scène et la danseuse était faramineuse! L'essence même de la danse. J'aime cette photo, parce qu'elle montre l'effort, la grâce et il me semble qu'on la voit danser.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite devenir photographe pro ?:

Tout d'abord d'étudier, puis ne jamais considérer que le meilleur matériel fera le meilleur photographe. Ressentir les gens et les choses, les percevoir et les interpréter. Et surtout oser!

Avez-vous un projet en cours ou à venir dont vous souhaitez nous parler ?:

Oui, ici à Mont de Marsan, je souhaite créer une Galerie/ Studio associatif. Donc travailler à plusieurs dans un studio, exposer les artistes du coin, organiser des rencontres, débats, autour de la photographie, sans que l'aspect "bénéfice" rentre en ligne de compte. Juste, être rémunéré pour son travail et promouvoir la photographie. Et le petit truc en plus, la fabrication d'un "Fotoautomat" tel qu'il est apparu dans les années 1930, et où chacun pourra retrouver le plaisir du Selfie à la mode années 80, sans le souci du nez énorme :D

CONTACT AUTEUR

Site Internet : https://melodieo.wixsite.com/melodieo-photos