A+ A A-

Margaux Panel

eiffeltower3Découvrez l'interview de  Margaux Panel qui vous présente ses travaux photographiques et sa vision de la photographie.

Quelle a été votre première rencontre avec la photographie ?

Lors de ma premiere année à New York, j'habitais proche du quartier de Chelsea et de ses galeries d'art. Lorsque ma famille me rendait visite, nous avions pris l'habitude de tout visiter à pied et de commencer toujours par les nouvelles expositions dans les galeries. A force de voir les expositions, l'oeil se familiarise et les goûts se peaufinent. Nous avions sympathisé avec un galeriste canadien avec lequel nous déjeunions régulièrement. Il connaissait énormément l'histoire de l'art et avait un oeil de lynx pour repérer les nouveaux artistes. Je suis allée en décembre de cette même année à Art Basel à Miami où ce fut et est toujours le plus grand rassemblement d'oeuvres d'art.

Quel a été votre parcours pour devenir photographe ?

Après avoir eu mon bac à Paris, j'ai décidé de partir aux Etats Unis afin de perfectionner mon anglais. Mon souhait était de faire une école de publicité. J'ai rencontré un ami qui voulait devenir photographe en France et nous nous retrouvions pour photographier les rues de New York et cela m'a donné l'envie de m'inscire dans une école de photographie. J'ai sélectionné quelque écoles dont l'une d'elle était SVA (School of Visual Arts) et j'ai été accepté pour un bachelor en beaux arts section photographie. En mai 2015, j'ai reçu mon diplôme et ai commencé à travailler à New York dans des agences photos auprès des agents et producteurs.
En aout 2016, j'ai entrepris un tour du monde pour les 5 prochains mois. J'ai eu l'envie de découvrir de nouveaux pays et surtout de photographier en noir et blanc des paysages encore inconnus pour moi.

Comment vous définissez-vous en tant que photographe et avez-vous un thème de prédilection ?

J'aime photographier horizontalement, en argentique et noir et blanc. Ce côté intemporel du noir et blanc et surtout de l'argentique me fascine. Nous pouvons prendre une photo en 2016 mais le noir et blanc rend la photo plein de mystères quant à l'époque de la prise de vue.
Lorsque je reviens en France, une euphorie me prend à photographier Paris qui est ma ville natale. J'ai cette impression d'être dans un musée ouvert. Le style Haussmannien nous rappelle l'histoire de Paris mais étant en 2016, je souhaite capturer le contraste entre l'ancien et le nouveau. Comment Paris se modernise tout en gardant son identité de ville lumières et ville historique? De plus, l'argentique permet de garder ce côté classique et le noir et blanc me permet d'uniformiser les deux styles qui évoluent ensemble.

Quels sont les photographes qui vous ont inspiré ?

Robert Doisneau, Eugene Atget, Melvin Sokolsky avec sa série de mode avec les bulles de 1963 , Charles Marville qui a photographié le Paris avant Haussmann et Jacques Henri Lartigue.
Parmi les photographes de mode Paolo Roversi avec ses couleurs et sa prise de vue en studio m'a inspiré tout comme Vincent Van De Wijngaard et ses lumières très cinématographiques.

Parmi toutes les images que vous avez réalisées, quelle est votre photo préférée et pourquoi?

Une photo d'un arc de la tour Eiffel. Au milieu de la photo un avion se faufile parmi les nuages.
Cette photo en noir et blanc et prise avec un argentique fait partie de la série "The Parisienne" et rassemble ce que j'essaye d'exprimer : Paris historique avec la tour Eiffel mais avec la modernité de notre société (le transport aérien).

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite devenir photographe pro ?

N'hésitez pas à rentrer dans les galeries d'art et faire les foires d'art contemporain comme la FIAC, Paris photo en France et les rencontres d'Arles. Cela permet de familiariser l'oeil et au fur et à mesure de savoir ce que l'on aime ou pas.
Transportez toujours votre appareil photo sur vous car on ne sait jamais ce qui va nous attirer l'oeil.
Persévérez et toujours se fier à ses idées. Si un projet vous tient à coeur mais que votre entourage ou camarades de classe ne sont pas enthousiastes, continuez et explorez encore plus votre sujet. La persévérance et la conviction dans un projet sont les clés de la réussite.

Avez-vous un projet en cours ou à venir dont vous souhaitez nous parler ?

Comme je l'ai mentionné un peu plus haut, je suis actuellement en Asie pour quelque mois. J'ai déjà fais la Chine, La Corée du Sud, Le Japon, La Thailande et Singapour. Je m'apprête à aller en Indonésie et en Australie.
Je poste régulièrement des photos sur instagram: www.instagram.com/mmargaux_p/ afin de donner un avant gout des photos argentique noir et blanc que je publierai en 2017 sur mon site internet www.margauxpanel.com

Retrouvez plus d'infos sur ce photographe sur son site www.margauxpanel.com

Merci à  Margaux Panel d'avoir répondu à cette interview. Si vous aussi vous souhaitez présenter votre travail aux lecteurs de Photophiles, répondez à notre interview http://www.photophiles.com/index.php/interview-photographe