A+ A A-

Nicolas PHOTOGLAMS

0149 lingerie blonde parisDécouvrez l'interview de Nicolas Photoglams qui vous présente ses travaux photographiques et sa vision de la photographie.

Quelle a été votre première rencontre avec la photographie ?

Ma première rencontre avec la photographie est sûrement à travers les magazines "Photos" de mon père que je feuilletais quand j'étais très jeune, et qui vraiment me sidérait de technicité et d'originalité. Il y avait beaucoup de photos de nus et érotiques, mais elles étaient si différentes de ce qu'on pouvait voir dans les magazines spécialisés.

Quel a été votre parcours pour devenir photographe ?

Mon parcours pour devenir photographe est assez chaotique. Après avoir travaillé longtemps dans les mathématiques, je fus pris par une furieuse envie artistique de tout plaquer et de donner une nouvelle orientation a ma vie. C'est alors que l'idée de devenir photographe professionnel m'a traversé l'esprit. Après quelques jours de recherche, je me lançais! La photographie de boudoir deviendra alors mon terrain d'apprentissage.

Comment vous définissez-vous en tant que photographe et avez-vous un thème de prédilection ?

Je me définis avant tout comme un prestataire de service. Je ne me considère pas comme un artiste, je ne cherche pas à devenir célèbre, mais à faire en sorte que mon service puisse être accessible à tous. Mon domaine de prédilection est la photographie de lingerie pour les particuliers, car il s'agit bien là de la plus technique des photographies que l'on puisse envisager, et c'est là que mes talents de photographe et de psychologue peuvent s'exprimer au mieux. C'est le service que je rends à la communauté.

Quels sont les photographes qui vous ont inspiré ?

Les photos qui m'ont le plus inspiré sont les photos des Playboy magazines américains des années 70/80. Elles représentent parfaitement ce vers quoi je tends, ce que j'admire dans la photographie de charme, un classicisme absolu et maîtrisé, voilà ma vision de la photographie. Dans ma vision des choses, rien ne sert de vouloir être original, être connu, être quelqu'un, si on ne maîtrise pas les bases de son art, et que l'on n'est pas capable de reproduire les classiques avec succès.

Parmi toutes les images que vous avez réalisées, quelle est votre photo préférée et pourquoi?

Mes photos préférées sont sûrement dans le disque dur de mes clients. En effet la photo de charme pour les particuliers est un domaine qui est soumis a une énorme contrainte de discrétion et de confidentialité. Parfois le client vient avec sa propre carte mémoire et je n'ai même pas la chance d'admirer même une fois les clichés que j'ai réalisés.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite devenir photographe pro ?

Le conseil que je donnerai en priorité serait de devenir photographe pour le service que vous allez rendre, et pas pour devenir célèbre en exposant des clichés d'ado prépubère dans des galeries de masturbation pour les pseudo élites culturels de la société. Si nous sommes sur Terre, je ne pense pas que ce soit avant tout pour plaire aux élites, mais plutôt pour faire le bien autour de nous, pour servir les gens qui nous entourent...

Avez-vous un projet en cours ou à venir dont vous souhaitez nous parler ?

J'aimerai réveiller les gens sur la photographie qui malheureusement comme tous les autres arts, s'enfonce irrémédiablement dans l'anti-beauté et l'anti-esthétisme. L'art et la photographie existent pour ouvrir les yeux des gens sur la beauté du monde.

Retrouvez plus d'infos sur ce photographe sur son site www.photoglams.com

Merci à Nicolas Photoglams d'avoir répondu à cette interview. Si vous aussi vous souhaitez présenter votre travail aux lecteurs de Photophiles, répondez à notre interview http://www.photophiles.com/index.php/interview-photographe