fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

Interview du photographe Frédéric Ballart

Un travail en " manuel " sans retouches,  sans Photoshop...

frederic ballart

Frédéric Ballart.com

J'ai été, par courriel, interpellé par un photographe qui me disait réaliser « Un travail en " manuel " sans retouches,  sans Photoshop ».

J'avoue être un peu fatigué de cette guéguerre perpétuelle entre les anciens et les nouveaux qui deviendront eux-mêmes anciens et... entre l'argentique et le numérique, la Couleur et le Noir et Blanc , etc... Ce qui m'importe c'est que le photographe produise de belles images sans tricher avec l'autre et, pourquoi pas, avec lui-même.

Et, Frédéric Ballart me semble faire partie de cette catégorie d'artistes ayant véritablement une recherche personnelle que je vous livre ici.

Pour mieux le connaître, je lui laisse la parole :

« J'ai commencé la photo vers 11 ans avec  un Praktica MTL5, un peu de labo N/B. 
Quand je suis passé au numérique,  (comme presque tout le monde ) j'ai utilisé photoshop. Mais très vite, passé l'excitation de faire des photos différentes,  cela m'a gêné !
L'impression de tricher !
Je ne me retrouvai pas dans ma façon de faire des photos ! Ou du moins, comme je l'ai appris ( en autodidacte.
Il est vrai qu'un œil averti verra des imperfections, mais je l'assume, et essaie de faire au mieux.
De même,  les appareils " moderne " proposent une multitudes de fonctions pour aider le photographe. . . . Mais cela m'a vite dérangé.
- est ce moi, ( qui me dit photographe ) qui prend la photo ou l'appareil ?
Et c'est tout naturellement,  que j'essaie de faire des photos " comme avant."
Je profite bien évidemment des avancés technologique : objectifs lumineux,  capteurs plus sensibles, Etc.
En ce qui concerne le côté " Artistique " j'ai une maman artiste peintre.
Pour moi, la peinture,  le dessin et la photo ont toujours été intimement liés.
N'étant pas issu d'école photographique,  je n'ai aucun complexe à pousser les limites ( les règles ) de la photographie,  ( la surexposition, par exemple ) c'est l'aspect " esthétique " d'une photo qui m'intéresse.

Quand j'ai commencé à montrer mes photos,  un photographe m'a dit  : " on voit que ce que tu fais est maîtrisé,  voulu !. . . Ne te mets pas des barrières et continu a faire ce que tu aimes ! "   ( en parlant de mes photos surexposées )

Donc voici un peu ma démarche :
- Techniquement,  essayer de faire au maximum comme avant.
- Esthétiquement,  pas de limites,  faire ce qui me semble beau. »

frederic ballart

voilà tout est dit, mais Frédéric a également tenu à répondre à mes questions :

Photophiles : Dois-je comprendre que vos images sont « brut de capteur », donc issues de fichiers .jpg ?

FB : les photos sont prisent en RAW.

Je profite d'un passage obligé sur l'ordi pour y corriger 2/3 choses : Les quelques pixels morts de mon appareil,  ajuster la couleur,  la luminosité afin de retrouver ce que j'avais à la prise de vue.

( car les appareils,  même avec les valeurs à zéro, ont tendance a booster un peu les images )

Contrairement à beaucoup de photographes, et par goût,  j'ai tendance à baisser la couleur.

Pour finir, je converti la photo en JPG pour les besoins d'internet et de mon site.

Photophiles : Certaines de vos photos ont l’air d’être, si je ne me trompe, recadrées ou retournées à 180° ?

FB : je n'ai rien contre de léger recadrage , ( que l'on faisait en labo avant ) Cependant,  j'essaie au maximum de faire au mieux à la prise de vue.
En ce moment,  j'aime bien les formats un peu plus panoramique.
lorsque je prends des reflets,  j'aime beaucoup la vision retournée de l'image.
C'est parfois un reflet parfait,  parfois très " abstrait "
Si le terrain le permet,  je le fais à la prise de vue,  sinon je la retourne sur l'ordi.

Photophiles : Pouvez-vous expliquer votre manière de faire vos superpositions ?

FB : pour les superpositions, ( je pense que vous parlez de la photo de la petite fille avec le sable )
Je vous laisse imaginer,  deviner comment faire. ...
En photographie, J'aime énormément cette période ou j'ai une idée en tête,  mais je ne vois pas comment faire !
Tout en respectant ma façon de faire ( sans l'intervention de l'ordi ) Trouver l'idée !
Bien sûr,  cela met des limites à mes photos . . . Enfin pour l'instant,  à moi dit réfléchir !

Photophiles : Est-ce que vous utilisez la fonction NB de votre appareil ?

FB : non, je n'utilise pas la fonction N/B de l'appareil.
A mes yeux,  peu de photos ce prêtent au N/B. . .

Photophiles : Et d'une manière générale ?

FB : Pour être plus précis,  voici comment j'utilise mon appareil :
- Vitesse : Manuel
- Ouverture : Manuel
- Iso : quasiment toujours à 200 iso (en de rares occasions j'ai poussé vèrs 500,  600 )
- Autofocus :  Auto, car ici c'est ma vue qui fait défaut !  En revanche,  jai gardé uniquement le point central.
- jamais de flash !    . . .
- rarement de pied.
Voilà grossièrement ma façon de faire,  ou plus précisément,  ce que j'aime faire !
Il y a de longs débats sur les manières de faire et je n'ai aucunement l'envi de convaincre ou de prêcher tel ou tel façon de faire de la photo. . . .
J'ai des amis qui font de très belles choses en post traitement.
- A chacun de faire ce qui lui plaît,  ce qu'il aime ! Et de prendre du plaisir !

Visitez son site pour vous faire une idée : vous passerez un bon moment !

http://www.fredericballart.com

PS Volontairement, je n’ai pas retouché le texte de Frédéric Ballart

 

Jean-Claude Barousse

Pour en savoir plus sur l'auteur de cette rubrique
Chronique par JC Barousse
Site : www.jcbarousse.fr
E-mail : jcbarousseATfree.fr (remplacer AT par @)