Welcome visitor you can log in or create an account

fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

Laurent Fabry

Laurent Fabry


http://www.photosapiens.com


Par : Frédéric Brizaud


Photosapiens est un site communautaire qui est devenu au fil du temps un des incontournables du web photographique. Pour en savoir plus sur son fonctionnement, ses développements, nous avons interrogé son concepteur Laurent Fabry.


Comment vous est venue l'idée de créer Photosapiens?


photographieUn jour j'ai développé un site perso pour partager mes photos de fête avec mes amis. On m'a ensuite demandé de créer une page pour les amis de mes amis, etc. J'ai alors compris que ces groupes de personnes formaient des communautés de personnes physiques qui nécessitaient toutes des espaces privés et surtout interactifs. Avec la possibilité par exemple d'apporter des commentaires aux images. De là sont nées les Communautés Photos (TM), expression devenue depuis une marque déposée. Quant au nom Photosapiens, il est venu plus tard. A l'époque (fin 2000), c'était la ruée sur les noms de domaines, tous les mots du langage courant étant déjà pris. En utilisant un livre de latin et un dictionnaire grec, j'ai eu l'idée d'associer deux mots et j'ai trouvé photosapiens. Au-delà de la petite histoire, Photosapiens a été pour moi - son instigateur principal - l'occasion d'associer une envie brûlante de créer quelque chose sur le web (découvert durant mes études à Oxford en 1994), et une discipline artistique passionnante : la photo.


Vous avez développé un service intitulé "Les Communautés Photos" avec plusieurs formules, deux payantes et une gratuite. Pouvez-vous nous en expliquer le concept?


photographieLe concept c'est de partager ses souvenirs en images de façon dynamique et ludique. Aujourd'hui, tous les sites de partage photo reposent sur des inscriptions individuelles et des albums. Ce qui impose, pour partager ses images avec ses amis, de définir des mots de passe multiples et des droits en fonction de ses invités et de ses albums. Un système administratif long et fastidieux. Sur Photosapiens c'est bien plus simple : un code-clé généré aléatoirement est envoyé à celui qui crée une Communauté Photo. Il le communique à ses proches pour que ceux-ci s'inscrivent sous leur propre login et mot de passe afin de devenir à leur tour membres de sa Communauté Photo. Tous les membre d'une même Communauté Photo ont les mêmes droits : ajouter des photos, des commentaires, contacter les autres membres, etc. Autre exemple montrant notre différence par rapport à d'autre sites plus simplistes et surtout plus statiques : sur une Communauté Photo toutes les images sont stockées dans un seul répertoire. Mais elles possèdent des caractéristiques que l'on peut renseigner à souhait pour les classer, les trier et les retrouver facilement. Notamment chaque photo peut avoir une catégorie et un événement. Cette organisation "logicielle" des fichiers, qui permet de s'affranchir de leur localisation physique pour avoir une vision globale sur toutes les photos à la fois, est un concept utilisé par des logiciels récents comme Adobe Photoshop Album. Le principe parait évident aujourd'hui, pourtant il n'est encore mis en œuvre par aucun autre site de partage photo ! On peut créer au sein de chaque Communauté Photo un nombre défini de catégories et d'événements. Deux dans la formule gratuite (uniquement destinée à tester le service), 25 en version PREMIUM (souscription annuelle de 18 euros) et un nombre illimité pour la version GOLD (50 euros par an pour une même Communauté Photo, à se partager entre tous ses membres). Pareil pour le nombre de commentaires par photos, et bien d'autres options, dont bien sûr... le nombre de photos !


Vous proposez également un service de création de site photo professionnel pour les photographes, quelle est l'originalité de votre service par rapport à vos concurrents?


Les concurrents de Photosapiens sur ce segment sont peu nombreux et, comme c'est le cas pour nous, ils sont fabriqués par des passionnés et non des industriels ou des business angels. Pour notre part, c'est 10 ans d'expérience en développement web, quelques années de pratique photo, et la connaissance de milliers de sites photos qui ont été synthétisées en quelques pages ASP. Encore plus puissant, plus simple et plus intuitif que les Communautés Photos, ce service permet au photographe professionnel de gérer en toute autonomie et en quelques clics ses images, ses rubriques, et ses galeries sur un site Internet situé sur nos serveurs, mais sous son propre nom de domaine. Il intervient sur la forme (véritable générateur de feuilles de style CSS pour les textes, les couleurs, les menus, les liens, les bordures, les copyrights, les watermarks, etc.) et le contenu des textes et des images (mots-clés en META TAGS, formulaires de contact, livres d'or, alertes email paramétrables, …etc.) Lancé depuis peu et présenté en avant-première lors du Mondial de l'Image en mars 2004 à Paris, ce site devrait devenir la référence en terme de solution de présentation d'images sur le web pour le photographe. Les photographes le méritent bien, eux qui ont autre chose à faire que de fabriquer des sites Internet. Ils ont juste besoin d'un site esthétique, personnalisable, puissant, et surtout sur lequel ils gardent un contrôle instantané et absolu. C'est ce que nous proposons.


Comment imaginez-vous l'avenir de photosapiens?


Aujourd'hui Photosapiens est déjà devenu beaucoup plus qu'un simple site de partage photo. Nous éditons un magazine sur la photo numérique comprenant de nombreuses rubriques (news photo, matos photo, livres photos, etc.) Son but initial est de fabriquer notre propre visibilité, car nous avons pris conscience très tôt que les magazines papier spécialisés ne nous aideraient pas. En effet, rares sont ceux qui parlent des sites internet, qui les respectent, ou reconnaissent leur utilité. Sauf bien sûr lorsque ces derniers représentent de gros annonceurs potentiels (et je ne citerai personne, saluons plutôt la très saine collaboration entre Photophiles et Reflex[e] Numérique). Toujours est-il que Photosapiens existe à présent autant en terme de magazine que de service en ligne, et que nous avons de plus en plus de plaisir à le fabriquer. Il est extrêmement bien référencé et se développe tous les jours. La passion pour la photo reste le moteur de notre travail. Nous la pratiquons aussi souvent que possible, et c'est ce qui nous pousse à innover et à continuer d'inventer.

 

Chronique par Frédéric Brizaud

Site : www.photophiles.com

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.