Welcome visitor you can log in or create an account

fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

Art in all of us

Art in all of us

 

http://www.artinallofus.org

 

Par : Frédéric Brizaud

 

L'association Maison des Enfants du Monde s'est lancé dans un grand projet "Art in all of us" : Anthony Asael, coordinateur du projet, répond à nos questions.

Vous avez créé le projet "art in all of us" pouvez-vous nous en expliquer le concept?

Il s'agit d'un projet dont le but est de promouvoir les échanges culturels entre les enfants et les jeunes des 191 pays reconnus aujourd'hui par l'ONU. Ce projet est issu de différentes passions : le voyage, la photographie, les échanges, et le partage. En effet, nous voulons faire partager à tout le monde, des enfants aux adultes, la vision du monde de certains enfants, à travers leurs rimes et leurs dessins.

Le projet s´organise dans un premier temps autour de 3 aspects:

1.- la photographie

2.- la poésie (composée par des enfants)

3.- les dessins (faits par des enfants)

photographieOn peut déjà trouver quelques exemples sur notre site: www.artinallofus.org Notre but est d'apporter un peu de cette espérance et tolérance présente chez les enfants dès leur plus jeune âge, aux personnes qui n'ont pas l'occasion ou l'opportunité de voyager. Nous sommes convaincus que des échanges culturels, et une plus grande connaissance des différences et similitudes de chaque peuple, nous permettront de combattre des clichés que nous avons sur nos voisins, et aideront ainsi à contribuer à plus de tolérance, ouverture d'esprit et de curiosité de l'autre et de l'inconnu.

Pourquoi avoir choisi d'associer l'image à la poésie?

Nous pensons fermement que l'éducation et l'art sont les meilleurs moyens pour promouvoir une plus grande tolérance et ouverture d'esprit dans notre monde. Nous avons choisi dans un premier temps d'associer deux moyens d'expression artistique à la poésie: la photographie, et le dessin. Cependant, Art In All of Us ne se limite pas qu'à cela, et nous souhaitons y voir s'ajouter d'autres expressions artistique à moyen et long terme.

Pensez-vous que le monde est plus beau vu à travers le regard d'un enfant?

Nous souhaitons travailler avec des enfants, d'abord parce qu'ils ne sont pas encore contaminés par les clichés des adultes, ensuite parce que leur innocence et la fraîcheur de leurs idées contribuent à des pensées plus tolérantes ; enfin parce qu'ils sont trop souvent oubliés dans les relations internationales aujourd'hui.

Lors de la visite des écoles locales, nous proposons différentes activités : des expositions photographiques, afin que les enfants voient des images de leurs voisins et d'ailleurs, des courts récits, afin de leur raconter comment étudient les enfants des pays voisins et des autres continents, et enfin des expositions des poésies et dessins récoltés auprès des enfants des autres pays.

Le volet photographique ne sera pas pour autant négligé, puisque nous leur donnerons également une classe d'initiation à la photographie, et les laisserons ensuite manier nos appareils photo. Je peux d'ailleurs vous confier que cette dernière activité est toujours un succès auprès des enfants, qui jouent à cœur joie au photographe avec leurs petits camarades.

Avec la mondialisation, on a de plus en plus une image négative du monde. Un monde fait de violence, d'argent, de catastrophes naturelles ou pas, ...etc. Est-ce que ce projet pourrait nous permettre de voir un monde "meilleur"?

photographieBien entendu ! C'est justement pour combattre ce genre d'images que nous nous sommes lancés dans ce projet. Malheureusement aujourd'hui les médias ne nous montrent qu'une vision chaotique du monde. Aujourd'hui, après avoir visité 58 pays, nombreux sont les exemples et les leçons d'espoir et d'entraide apportés par les enfants, de tout milieu : des plus défavorisés aux plus aisés.

Serait-il possible de voir sur nos écrans aujourd'hui une plaine de jeux ou se mêlent malicieusement jeunes palestiniens et israéliens dans leurs jeux, ou une partie d'échecs entre un soldat israélien et un palestinien ?

Vous recherchez des sponsors et des donateurs qui peuvent vous aider à financer le projet. Mais au delà du simple don, vous proposez également aux personnes intéressées de s'investir, par exemple en voyageant quelques jours avec vous, selon votre itinéraire, et en participant sur place au projet. Pouvez-vous nous en dire plus?

Précisons tout d'abord qu'il s'agit d'un projet sans but lucratif, soutenu par l'asbl belge Maison des Enfants du Monde (www.maisondesenfants.org). Nous avons également obtenu le soutien de l'UNICEF à niveau mondial.

Il s'agit d'un projet qui nécessite une grande organisation : nous allons visiter des écoles dans les 191 pays reconnus aujourd'hui par les Nations Unies. Il s'agit à chaque fois de travailler à un niveau local et de tenter de se fondre dans leur culture et leurs coutumes de travail. Nous avons donc besoin de beaucoup de bras et têtes pensantes, pour nous aider à la fois sur place, mais aussi à partir de la Belgique, ou d'autres pays.

Ce grand projet demande bien entendu un financement important, que ce soit au niveau du matériel photographique, matériel scolaire, transport etc. Jusqu'à présent il est majoritairement autofinancé. Nous sommes donc encore à la recherche de sponsors et donateurs individuels. Il existe différentes façons de participer et de nous aider : que ce soit en voyageant avec nous, en achetant nos photos, ou encore en faisant une donation en ligne au projet (http://www.artinallofus.org/help.htm).

Quelle sera la finalité du projet. Un livre? Des expositions? Des conférences?

Art In All of Us se concrétisera à terme en un grand livre regroupant tous ces 191 pays. Chacun y sera représenté par la photo d'un habitant, un dessin et une poésie composée par un enfant du pays. Les poésies seront publiées à chaque fois dans la langue d'origine de l'enfant, mais aussi dans la langue d'édition.

Bien entendu, des expositions, conférences, et autres évènements éducatifs seront organisés tout au long de notre voyage (notamment dans les écoles lors de notre visite), et après la publication du livre.

Les bénéfices de la vente du livre, et des expositions seront affectés à des projets d'éducation des enfants dans le monde

Ressources web

www.artinallofus.org

www.maisondesenfants.org

 

Chronique par Frédéric Brizaud

Site : www.photophiles.com
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.