A+ A A-

Playboy Archive : sexe, cigarette et bourbon…

  • Published in sitedumois
http://www.playboyarchive.com/

photographie

Nous ne pouvions évoquer ce mythe masculin depuis au moins trois générations sans faire l’impasse d’un titre racoleur… mais, derrière Bunny et les playmates que cache vraiment la couverture de Playboy ?

C’est à cette question que tente de répondre le site Playboy Archive. Nous retrouvons en effet dans ce site, à l’ambiance intimiste réussie, façon alcôve et boudoir, un large panel du magazine à la renommée sulfureuse et aux pages centrales au combien admirées par des générations d’adolescents acnéiques...

Concrètement, vous trouverez sur ce site 53 exemplaires du magazine s’étalant sur une période allant de janvier 1954 jusqu’à mai 2006. La sélection des magazines s’organise sur un modèle simple: à chaque mois de l’année qui défile correspond une année supplémentaire du magazine, c'est-à-dire, pour faire simple on passe de janvier 1954 à février 1955 puis mars 1956… c’est d’ailleurs un reproche que l’on peut faire puisque aucune sélection qualitative n'intervient dans le choix des numéros. Nous n’avons donc pas la chance de relire sur ce site les articles réalisés par Jean Paul Sartre, les nouvelles de Charles Bukowsky ou la couverture mythique de décembre 1953, représentant une Marilyne Monroe au sourire éclatant.

photographie

Concernant la lecture des magazines, nous avons trouvé la navigation du site claire et facile d'utilisation, et l’animation très fluide. On se ballade avec aisance au fil des générations de playmates, s’arrêtant là sur un article (une interview de Truman Capote, notamment), ici sur une photo, une « réclame » des années 50… En outre, grâce au moteur de recherche interne, vous retrouverez rapidement un article ou  un auteur. Bref, ce site permet, par sa forme, de dépasser le simple visionnage de couvertures et d’entrer en profondeur dans ce qui a fait de ce magazine un mythe américain.

photographie

C’est d’ailleurs, pour conclure, peut-être là que le bas (résille ?) blesse…car que nous montre cinquante ans de playboy ?
Une place faite à la publicité de plus en plus outrancière, des femmes aux poitrines de plus en plus artificielles, des articles de société se réduisant comme peau de chagrin…

Bref, un très bon site, à l’ergonomie et au design léché, nous dévoilant les dessous d’une société de plus en plus perturbée ?
Et puis après tout, un bon Playboy, une Marlboro, un verre de Four Roses, what else ?

xavier breakmanPour en savoir plus sur l'auteur de cette rubrique
Chronique par Xavier Braeckman
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.