A+ A A-

Les Pralins : Guatemala, Mexique

Guatemala

Tikal

2 mai 2009

Après un petit séjour à Antigua, dans l’enceinte de la police touristique à deux pas d’un marché artisanal rempli de couleurs, nous avons roulé toute une journée pour arriver à Rio Dulce, côté caraïbe. La nuit fut étouffante de chaleur avec l’humidité ambiante. Sur la route menant à Tikal, nous avons passé la nuit suivante dans un endroit extraordinaire, la finca Exobel. Un lieu que l’on n’imagine pas trouver au Guatemala. Au bout d’un chemin de 1km nous sommes arrivés dans une propriété magnifique, avec une belle maison entourée d’arbres. Un restaurant proposait des plats maison et surtout un pain fait sur place qui méritait à lui seul le détour. Le lendemain matin,après le petit déjeuné on a repris la route presque à regret de ne pas rester plus longtemps.

Vers 16h on arrive sur le site de Tikal, il y a un emplacement pour poser le camping car et passer la nuit en toute sécurité. Le site ouvre à 6h du matin, le réveil est mis à 5h30 pour être certain d’arriver les premiers.

Pendant les 20mn de marche nous menant au site, on a vu, et surtout entendu les singes hurleurs dans les arbres tout autours de nous. Les cris étaient impressionnants et Nell me serait bien la main en  avançant sur le chemin qui rentrait progressivement dans la jungle Guatemaltaise.
On a commencé à distinguer une pyramide entre les arbres, et au bout d’une petite montée se découvre à nous enfin la place centrale de Tikal. C’est beau, on a vraiment l’impression que les Maya viennent juste de partir. Il se dégageait un sentiment paisible de cet endroit même si, paraît-il, à la fin du règne Maya beaucoup de sacrifices humains se déroulèrent dans ces cités. 

Il n’est plus possible de monter sur la pyramide 1 mais face à celle-ci se dresse la n°2, accessible par un escalier en bois récemment construit pour éviter d’abîmer l’axe centrale. Du somment on voyait la jungle s’étendre devant nous, le spectacle était grandiose, on se prenait à s’imaginer quelques siècles en arrières, du haut de cette pyramide en train de regarder la vie de ce peuple s’organiser, sans être vu.
Le parc de Tikal s’étend sur plus de 576 km2, avec des pyramides qui ne sont pas encore restaurées ou partiellements. Je pense qu’il serait intéressant de revenir ici quand tout sera dégagé de la jungle, et admirer dans son ensemble le génie de cette civilisation.

Au total nous avons marché plus de 5 heures, sous un soleil de plomb, mais les enfants ont beaucoup aimé monter sur les pyramides, visiter les temples à découvert et marcher dans la jungle en se prenant pour tarzan sur des lianes !
Bel endroit, vraiment.

Mexique

Agua Azul

7 mai 2009

Nous avons quitté le Yucatan pour aller à Palenque, grand site Maya situé dans la région de Chiapas, région très célèbre pour avoir abritée la révolution Zapatiste. Après une journée de route on arrive enfin, on va se renseigner à l’entrée du site pour le lendemain. “Esta cerrado ! (c’est fermé)” nous annonça une femme devant la barrière…La raison vous la devinez facilement, la grippe porcino-mexiquano-A-H1N1, on ne sait plus comment l’appeler ! Résignés, on passe une nuit dans le coin et le lendemain on repart direction San Cristobald de Las Cassas. A mi chemin on a découvert un endroit appelé Agua Azul, c’est une rivière qui descend de la montagne avec une eau bleu turquoise, entourée de jungle. Splendide.

Le lieu est connu dans la région, il attire beaucoup de monde. La rivière se découpe de cascades en cascades sur plus de trois kilomètres, un chemin permet de remonter son cours pour découvrir des endroits uniques où les enfants, jouant les aventuriers, aiment se baigner dans ces bassines d’un bleu limpide entourés de vert.

L’eau est rafraîchissante et on vraiment l’impression d’être au beau milieu de la jungle, on voulait du dépaysement, on en a ! Les enfants ont même imité Tarzan, du vrai bonheur.

Huatulco

Mercredi 20 mai 2009

San Cristobal de La Cassas nous aura laissé un joli souvenir ! Un marché artisanal coloré, près de l’église, un bel environnement mais aussi et surtout…une Turista pour toute la famille !!!

Nous sommes restés trois jours sur place pour soigner les enfants et ensuite on est repartis direction la côte ouest. En remontant le long de la mer on a décidé de s’arrêter chez un couple de français qui tient un hôtel-restaurant “L’échalote”, à Huatulco, pour déjeuner avant de reprendre la route. Mais voilà, sur place on a trouvé un accueil extraordinaire, simple et convivial. Après le repas, Tina et Thierry, les propriétaires nous ont proposé de rester la nuit dans leur hôtel pour que les enfants dorment au frais afin de refaire une santé. Une invitation avec le coeur… C’est vrai que les enfants n’étaient pas au mieux et Sophie non plus.

Finalement nous sommes restés 5 jours ! Tina et Thierry nous ont chouchoutés chaque jour, et la cuisine est en plus vraiment excellente, variée et présentée avec soin. Je dois avouer que nous avons eu un petit faible pour les crevettes à la plancha, un régal pour les yeux et le palais. Pendant ces cinq jours nous nous sommes reposés au frais alors que dehors un petit 38° à l’ombre sévissait inexorablement.
Le dernier jour avant de repartir, nous avons fêté l’anniversaire de Tao, 5 ans qu’il a débarqué dans notre famille et il nous apporte toujours autant d’amour ce petit Homme. Sophie, Noa et la cuisinière en chef avaient préparé ensemble avec un gâteau d’anniversaire au chocolat. Il a fait fureur mais pas long feu !
Le lendemain nous avons repris la route et, sur les conseils de Thierry, nous sommes repartis direction Oaxaca.

Merci Tina et Thierry pour ce beau moment passé chez vous.

Oaxaca…mezcal et tapis !

Dimanche 24 mai 2009

On a donc pris la direction d’Oaxaca ( prononcé wa-HAH-ka, ne vous inquiétez pas j’ai mis une semaine à le dire !! ). La route part du niveau de la mer et monte en montagne à 1600m, c’est toujours mieux pour dormir. Juste avant d’arriver on traverse un petit village spécialisé dans la fabrication du Mezcal. C’est un alcool fait à partir d’une plante, l’agave, qui ressemble à…voir les photos c’est plus parlant !

Pour confectionner cet alcool (à ne pas confondre avec le mezcalito de Don Juan, les lecteurs de Carlos Castaneda comprendront) on garde le centre après avoir épluché la plante comme un artichaut, ensuite on le broie pour en extraire une sorte de pâte couleur marron. Le tout macère pendant 5 jours avant de passer dans un alembic maison !

Le tout est fait de manière artisanale et nous avons passé un moment bien agréable (non non, je n’ai rien bu…enfin presque rien ! Par contre les filles…). Nous avons acheté quelques bouteilles mais je ne sais pas si elle seront encore remplies quand on rentrera en France.

TAPIS

La ville d’Oaxaca est très belle, elle fourmille d’artisanats de toute sortes mais les poteries noires et les tapis aux belles couleurs Mexicaines sont les plus en vues. Depuis le début du voyage nous n’avons acheté que très peu de choses, et surtout peu encombrantes. Mais en deux jours ici on a fait fort ! Il faut dire que les tapis sont très beaux, fait main et raisonnable en terme de prix. Nous avons trouvé un endroit au centre où ils tissaient devant nous des tapis avec de la soie, les métiers à tisser sont magnifiques et le savoir faire indiscutable.

Les enfants sont restés à regarder sans rien dire (il est rare de les voir immobile plus de 10 secondes ! ). Parmi les personnes que nous avons rencontrées il y avait un certain Abigail Mendoza Ruiz, qui fait parti des 10 plus grande sommités mondiales en la matière. Vraiment du grand art, on a eu la chance de trouver cet endroit, un beau souvenir.

Texte et photos : Adrien Duvillard
Retrouvez les Pralins sur leur blog :
www.lespralinsautourdumonde.com

 Guatemala Mexique  Guatemala Mexique  Guatemala Mexique  Guatemala Mexique  Guatemala Mexique
 Guatemala Mexique  Guatemala Mexique  Guatemala Mexique  Guatemala Mexique  Guatemala Mexique
 Guatemala Mexique  Guatemala Mexique  Guatemala Mexique  Guatemala Mexique  Guatemala Mexique
 Guatemala Mexique  Guatemala Mexique  Guatemala Mexique  Guatemala Mexique  Guatemala Mexique

Cartes et Itinéraire des Pralins autour du monde : 

GUATEMALA : 

Données générales

Le Guatemala est un pays montagneux, sauf le long de côtes où l'on trouve des plaines. Le climat est tropical, quoique plus tempéré en altitude. La plupart des grandes villes sont situées dans le sud du pays. Parmi les grandes villes, citons les villes de Guatemala, Antigua, Quetzaltenango et Escuintla. Le grand lac Izabal est situé près de la côte donnant sur la mer des Caraïbes.

Données géographiques :
Superficie : 108 890 km²
Densité : 119 hab./km²
Littoral : 400 km
Altitude minimale : 0 m (océans Atlantique et Pacifique)
Altitude maximale : 4 211 m (volcan Tajumulco)

Mexique : 

Données générales

Le Mexique est un pays situé en Amérique du Nord. Il partage des frontières terrestres avec les États-Unis (3 326 km) au Nord et avec le Belize (193 km)[20] et le Guatemala (962 km) au Sud. Il possède de nombreuses façades maritimes (10 143 km) notamment avec l’océan Pacifique et le golfe de Californie (7 338 km) à l’Ouest et avec la mer des Caraïbes et le golfe du Mexique (2805 km) à l’Est. La superficie totale du pays est de 1 972 550 km² en incluant environ 6 000 km² d’îles dans l’océan Pacifique, le golfe de Californie, la mer des Caraïbes et le golfe du Mexique. La zone économique exclusive (ZEE) mexicaine s’étend sur 370 km à partir de chaque côte et totalise environ 2,7 millions de km². Le territoire comporte aussi quelques îles comme Guadalupe et Revillagigedo (Pacifique). On trouve aussi de nombreux volcans. Le pic de Orizaba culmine à 5 700 m, tandis que le point le moins élevé est la Laguna Salada qui se trouve à 10 m en-dessous du niveau de la mer. Le pays est sujet aux tremblements de terre, parfois très violents.

Parmi les ressources naturelles, on trouve l’argent, le cuivre, le gaz naturel, l’or, le pétrole, le plomb et le zinc.

Données géographiques :
Superficie : 1 972 550 km²
Densité : 54 hab./km²

Source : Wikipedia.