A+ A A-

Liu Bolin

Liu Bolin se cache derrière le monde
Artiste contemporain chinois né en 1973 à Shandong, Liu Bolin acquiert d’année en année une reconnaissance nationale et internationale.  Diplômé de l’académie des Beaux Arts de Shandong en 1995, Liu Bolin, appelé « L’homme invisible », enseignera la sculpture durant deux ans, avant de se rendre à Pékin pour étudier à l'Institut des Beaux Arts de Chine.  Tenant compte des éléments visuels et émotionnels autant que des codes sociaux qui transparaissent dans ces lieux, Liu Bolin刘勃麟, camoufle son corps dans l’environnement qui l’entoure.

liu bolinDans une entrevue avec Sophie Lavergne pour Connexions, Liu Bolin explique qu’après avoir été exclut par le parti communiste chinois, il a eu une période sans activité, car « aucune unité de travail ne voulait de moi ». Ce dernier ajoute, « Dans la société chinoise, l'individu ne compte pas, c'est l'unité de travail qui décide de son sort. Ce n'est pas moi qui ne voulais pas travailler. J'étais simplement un étudiant qui a terminé ses études et qui ne trouve pas de place. En Chine, le système de progression est encore linéaire : au plus bas de l'échelle, il y a un jeune, au milieu il y a une personne d'âge intermédiaire, en haut, une personne âgée. Chacun accepte et respecte ce système, à moins d'avoir un réseau et des protections. Moi, j'avais le sentiment d'être excédentaire, d'être un surplus inutile ».

Etre envahit par le monde

En 2005, son atelier situé dans le quartier des artistes de Pékin est détruit, il perd alors confiance en lui, et en la société. C’est le début de sa réflexion, « C'est à ce moment-là qu'est né en moi le concept de disparition de l'individu ». C’est alors qu’il allie la photographie et la performance, avec la série « Hide in the city » qu’il poursuit jusqu’en 2010, en Italie. Mettant en scène des corps d'homme et de femme, il peint intégralement ces corps des mêmes couleurs que le lieu devant lequel ils posent. Les êtres se fondent alors littéralement dans le paysage, créant une illusion quasi parfaite.

Sophie Lavergne explique que « Ces individus ravalés au rang de « défaut dans le paysage » bouleversent par leur beauté tragique. Les corps sont silencieux, les yeux sont clos, comme autant d'inquiétantes apparitions fantomatiques ». Dans un environnement en constante évolution, l’homme n’est plus au centre de la société, « Je ne voulais pas me fondre dans le paysage, mais au contraire, c’est l’environnement qui m’a envahi », explique l’artiste dans le communiqué de presse de Paris Beijing, qui l’accueille jusqu’au 24 février au 12 avril 2011.

Liu Bolin « insiste sur les dégâts causés par le développement économique et urbain sur les individus, une sorte d’emprise silencieuse, ou l’homme a perdu sa capacité d’adaptation ».
 
Des séries mettant l’homme face à la société

Dans sa série « Red Hand », des statues « d'hommes alignés, sans têtes, leurs mains rouges à hauteur des yeux, ou des petits hommes monochromes et maigrelets, à la tête disproportionnée et au visage sans yeux » questionnent et pousses les spectateurs à se positionner face au monde, « L'homme avance à l'aveugle dans le monde, il ne voit pas clair. Il se cache à lui-même certaines choses, on lui en cache aussi » a-t-il indiqué à Sophie Lavergne.

Avec la collection, « Burning man », Liu Bolin met de nouveau le concept de disparition au cœur de son œuvre. Des hommes métalliques, debout, qui brûlent continuellement sans se consumer. Liu Bolin explique que « Dans la tradition chinoise, l'élément “feu” est associé à la couleur rouge qui est celle de la nation chinoise. L'homme en brûlant devient rouge. Ces statues reflètent la réalité chinoise…» Aujourd’hui, l’artiste se consacre à la conception de nouveaux projets, « très différents de ce qu'il a déjà fait et complexes à réaliser par l'ampleur de leur mise en scène ».

Céline Tabou

Expositions Solo :

2008
 
Liu Bolin Solo Exhibition, Boxart Gallery, Verona, Italy
Liu Bolin Solo Exhibition, Galerie Bertin-Toublanc, Paris, France
Lin bolin Solo Exhibition, 798 Originality Square, Beijing, China
Lin bolin Solo Exhibition, Bridge Art Center, Beijing, China
Lin bolin Solo Exhibition, Eastlink Gallery, Shanghai, China
Liu Bolin’s Life, Hotsun Art Space, Beijing, China
Lin bolin Solo Exhibition, Galerie Adler, Paris, France
Liu Bolin Solo Exhibition, Mediterranean Gallery, Palermo, Italy
Liu Bolin Solo Exhibition, Ifa Gallery, Shanghai, China
Liu Bolin Solo Exhibition, Eli Klein Gallery, New York, USA

2006  
Galerie Bertin-Toublanc, Miami, USA
Liu Bolin Sculpture Exhibition, Hotsun Art Space, Beijing, China
Distortion, Hotsun Art Space, Beijing, China
Liu Bolin Solo Exhibition, Galerie Bertin-Toublanc, Paris, France

Expositions Collectives :
 
2009:
Incarnations, Galerie Paris-Beijing, Beijing

2008:
The Need of Representation, Beijing Yonghe Art Museum, Beijing, China
Memory, BS1 Gallery, Beijing, China
Invitational Exhibition of Contemporary Art, 798 Originality Square, Beijing, China
International Art Exhibition, Sunshine Art Museum, Beijing, China
Being - Invitational Exhibition of Contemporary Art, Jinan, China
Chinese Contemporary Art Exhibition, Liverpool, UK
Force-Form, International Art Exhibition, Bridge Art Center, Beijing, China
The Converted-Image, Dax Art Space, Beijing, China
Rome International Contemporary Art Exhibition, International Exhibition Center, Rome, Italy

2007:
Lost in Transition, Eli Klein Gallery, New York, USA
Digital-man, Season Gallery, Beijing, China
Leaving the City, Ifa Gallery, Shanghai, China
Image Documents of China, Songzhuang Art Festival, Beijing, China
He – Group Exhibition of Chinese & Chilean Artists, The First Land Art District, Beijing, China
Made in Beijing – Contemporary Art Exhibition, Seoul, Korea
Memory - Contemporary Art Exhibition, New York Art Center, Beijing, China
Chinese Contemporary Art Exhibition, New Gallery, Houston, USA
Arles International Photo Festival, Arles, France
Commune by the Great Wall Art Exhibition, Red Gate Gallery, Beijing, China
Made in Beijing – Contemporary Art Exhibition, Duolun Art Museum, Shanghai, China
Union, The First Land Art District, Beijing, China
Union in June, China Performance Art Exhibition, Songzhuang Art District, Beijing, China
Dream of China – Chinese Contemporary Art Exhibition, Galerie Adler, Paris, France
Back, Hotsun Art Space, Beijing, China
After…, Beijing New Art Project Space, Beijing, China
Chinese Contemporary Art Exhibition, Mediterranean Gallery, Palermo, Italy
Resetting, Suojia Artist Village, Beijing, China
Photography of Performance Art Exhibition, Inter Gallery, Beijing, China
Born in the 70's - Off-center Generation, 751 Factory, 798 Art District, Beijing, China
Breathing - The 1st Contemporary Art Exhibition of Shandong, Shandong Museum, Jinan, China

2006:
Chinese Contemporary Art Exhibition, Galerie Bertin-Toublanc, Paris, France
Impact Power, Sunshine Art Museum, Beijing, China
Visit in Person, Songzhuang Art District, Beijing, China
Beijing’s View, Beijing New Art Project Space, Beijing, China
Qingzhou International Contemporary Art Exhibition, Qingzhou Museum, Shandong, China
Asain Contemporary Art Exhibition, Korea
Red Star, Red Star, Red Star, Red Star Gallery, Beijing, China
Chai Na – Enemies at the Gate, 751 Factory, 798 Art District, Beijing, China
2008 Olympic Sculpture Exhibition, Jintai Art Museum, Beijing, China
Grey & Red, Beijing New Art Project Space, Beijing, China

2005:
Luxury Age, Chinese Contemporary Sculpture Exhibition, Tianjin, China
Chai? Chai! Chai. , Suojia Artist Village, Beijing, China

2001:
Life is Beautiful - Invitational Sculpture Exhibition, Hangzhou Art Museum, China
Invitational Sculpture Exhibition of Youth Artists, Hangzhou Art Museum, China

Celine Tabou En savoir plus sur l'auteur de cet article

Céline Tabou
Evènements, Asie
Son blog : http://celinetabou.wordpress.com
Son mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.