A+ A A-

Chien-chi Chang

Par Céline Tabou

photographie

Chien-chi Chang

Photographe reconnu d'origine taïwanaise, Chien Chi Chang est membre de la célèbre agence de photo Magnum. Surtout connu pour ses clichés sur les immigrants illégaux chinois de New York et sa série de photos sur des détenus dans un asile à Taïwan et son analyse photographique des couples tawaino-vietnamien. Né en 1961 dans un famille ouvrière à Taïwan, Chien-Chi est diplômé de la Soochow Université de Taipei en Littérature anglaise à l'âge de 23 ans, six ans plus tard, il est masterisé de l'université d'Indiana.

Un travail appliqué et concerné

 "Je photographie toujours de manière instinctive, mais je suis plus discipliné aujourd'hui. M'inspirant du Tai Chi, dans lequel chaque inspiration est essentielle, je m'efforce de tirer parti de chaque prise de vue". Chien-chi Chang

Il débute la photographie dans des journaux entre 1991 et 1995: "The Seattle Times" (1991-1993) et "The Baltimore Sun" (1994-1995). Mais avant de réaliser les collections "I do, I do, I do" et "the Chain" qui le feront connaître, il est élu photographe de magazine de l'année par l'Association nationale des photographes de presse aux Etats-Unis et reçoit la première place par le Daily Life lors de l'évènement "World Press Photo" aux Pays-Bas, en 1998. L'année suivante, on lui décerne le prix W. Eugene Smith Memorial Fund for Humanistic Photography aux Etats-Unis et le Visa d’Or lors du festival "Visa Pour L’image" de Perpignan en France.

Consciencieux et méticuleux, il se documente sur ses sujets avant d'entreprendre son travail de photographe. Sa première exposition, "I do, I do, I do" en 2001 dépeint l'aliénation des couples mariés à Taïwan. Deux ans après, "Double Happiness" (2003-2004) est une série de photo sur le mariage arrangé entre des taïwanais et des vietnamiennes. Phénomène courant en Asie, les hommes recherchent une épouse, les femmes vietnamiennes souhaitent de meilleures conditions de vie, une entrepreneuse joue les intermédiaires entre les deux parties et tentent de satisfaire tout le monde.

Cette année, le photographe a sorti un livre intitulé "Doubleness". L'ouvrage réunit les photographies de "China Town", "Double Happiness" et "The Chain" avec un oeil de photographe et de journaliste, le livre compte vingt pages de texte et soixante d'images.

photographieArrêtons nous sur sa collection "China Town" de 1998.

En perpétuelle évolution, cette collection de photo a débuté il y a onze ans dans le célèbre quartier newyorkais, Chinatown. Concerné par la condition humaine, il se penche depuis ces seize dernières années sur les conditions de vie des immigrants illégaux chinois de Chinatown.

Il entreprend alors des aller-retour entre New York et la province chinoise du Fujian pour retracer le parcours de ces chinois qui aspirent au "rêve américain" et constatent en arrivant la dure réalité de la vie.

Les clichés sont pour la plupart en noir et blanc et prises à hauteur d'oeil. Cette technique photographique indique une proximité entre les sujets photographiés et le photographe. Chien-chi Chang prend en photo la vie quotidienne, du lever au coucher, ce qui rend ces images réalistes et empathiques.

Il met en image des hommes, des femmes et des enfants dont on ressent cette tristesse qui suit chaque individu ayant quitté son pays pour trouver autre chose ailleurs. Cette impression ressort tout particulièrement lorsque l'on regarde la photographie des deux jeunes femmes. Le photographe réussit à capturer une certaine gêne et mélancolie qui met le spectateur dans la peau des deux femmes.

Parmi cette collection de 1998, Chiezn-chi Chang se photographie comme pour montrer son appartenance à cette communauté immigrée. En effet, le photographe vit entre New York et Taïwan, entreprenant un travail de documentaliste, journaliste et artiste.

Voir ses photographies sur le site Magnum Photos

http://www.magnumphotos.com/Archive/C.aspx?VP=XSpecific

Prix reçus

2003 First Place, Best of Photography Book (The Chain), Pictures of the Year International, USA
1999 W. Eugene Smith Memorial Fund for Humanistic Photography, USA
1998 Magazine Photographer of the Year, National Press Photographers Association, USA
1999 Visa d’Or, Visa Pour L’image, Perpignan, France
1998 First Place, Daily Life, World Press Photo, the Netherlands

Expositions

2008 National Museum of Singapore, Singapore
2006 Columbus Museum of Arts, Columbus, Ohio, USA
2004 Ffotogallery, Cardiff, UK
2004 Southeast Museum of Photography, Daytona Beach, Florida, USA
2003 International Center of Photography Triennial, New York, USA
2002 Sao Paulo Biennial, Sao Paulo, Brazil
2001 Venice Biennial, Venice, Italy
2001 Taipei Fine Arts Museum, Taipei, Taiwan
1999 The Alternative Museum, New York, USA
1994 Southstreet Seaport Museum, New York, USA

Bibliographie

2009: "Doubleness", édition Didier Millet, 2009
2006: "I Grandi Fotografi di Magnum Photos", édition Hachette
2005: "Double Happiness", édition Aperture, USA
2002: "The Chain", édition Trolley, UK
2001: "I do I do I do", édition Premier Foundation, Taiwan

Copyright illustrations :

1 - 2009: "Doubleness", édition Didier Millet, 2009
2 - Images de Chien-chi Chang sur le site de Magnum (www.magnumphotos.com)

Celine Tabou En savoir plus sur l'auteur de cet article

Céline Tabou
Evènements, Asie
Son blog : http://celinetabou.wordpress.com
Son mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.