A+ A A-

Masque photo video Explorer S 5 MB

 

Masque photo video Explorer Series 5.0 MP 

Par Frederic Brizaud et Emmanuelle Foray

Société Liquid Image http://www.liquidimageco.com/

Faire des photos ou des vidéos sous l’eau avec un simple masque de plongée, sans avoir à tenir à la main un appareil photo muni ou non d’un caisson étanche, voilà l’engagement de Liquid Image au travers de leurs différents masques photo-video.

Nous avons eu le plaisir de pouvoir tester le modèle Explorer Series 5.0 MP en situation réelle, dans les eaux de Bali et Lombok (Indonésie).

Vous trouverez sur le site du fabricant les spécifications techniques de ce modèle. Pour les points essentiels et en bref, il est étanche jusqu’à 5 mètres de profondeur, et dispose d’une résolution maximale de 5 méga-pixels. La définition obtenue pour les images fixes est de 2560x1920 pixels, et pour les vidéos de 640x480 pixels (20 images/seconde). La mémoire interne est de 16Mo, mais un compartiment permet d’insérer une carte Micro SD jusqu’à 2 Go, ce qui permet de faire jusqu’à 3000 images, ou une vidéo de 72 minutes.


Autant le dire d’entrée, le concept nous a emballé. Nager avec seulement son masque, son tuba et ses palmes et pouvoir ramener des images de l’extraordinaire richesse du monde sous-marin sans s’encombrer de matériel supplémentaire est très agréable. Cela permet aussi de ne pas se poser la question de prendre ou non l’appareil avec soi lors de sorties « snorkelling » (palmes, masque, tuba) mais de l’avoir par définition toujours avec soi.

Le changement de mode et le déclenchement est très facile, un appui sur le bouton rouge allume le masque en mode photo, un nouvel appui bascule en mode video, un appui prolongé éteint le masque. Le bouton jaune à l’extrême droite du masque permet de prendre la photo, ou de déclencher puis arrêter une séquence vidéo. L’emplacement de ces boutons est bien pensé ; ils sont aisément identifiables au doigt. Des petites diodes rouge et bleue permettent de repérer sous l’eau si on est en mode photo ou vidéo. Au chapitre des reproches, ces diodes sont parfois difficiles à distinguer, ce qui oblige à éteindre puis rallumer le masque pour être certain d’être bien en mode photo par exemple.

Le cadrage est par contre l’élément le plus compliqué à maîtriser avec ce produit. En effet, l’objectif photo est situé au-dessus du masque lui-même et seules deux croix sur les vitres du masques sont censées permettre de repérer le cadrage à adopter. En pratique, pour des vues d’ensemble prises à une certaine distance, le décalage entre l’image obtenue et ce que vous voyez dans le masque n’est pas énorme. Pour les vues rapprochées par contre, la situation se complique nettement, car vous devez théoriquement « viser » un peu en-dessous du sujet. Mais cela dépend de chaque individu et en particulier de la position de ses yeux par rapport au masque,  voire d’une fois sur l’autre de la manière dont vous avez positionné le masque sur votre visage.
Autant dire que nombre de photos et/ou de vidéos finissent d’office à la poubelle simplement parce que le sujet est en dehors du cadre !! Un entraînement important est donc nécessaire avant de se lancer dans la réalisation de prises de vue. C’est d’ailleurs fortement recommandé par le fabricant lui-même sur la notice du masque.

Une fois ce cadrage « maîtrisé », les images obtenues sont globalement très satisfaisantes à condition de disposer évidemment d’une excellente visibilité sous-marine.

Sur les photographies présentées dans cet article, seul un traitement « niveaux automatiques » de Photoshop a été appliqué pour renforcer le contraste et la saturation. Les images prises avec peu de profondeur sont en général bien équilibrées. Seules les vues d’ensemble ou plus lointaines présentent une dominante bleue importante associée à une perte de contraste, corrigeables en partie en post-traitement.

La difficulté essentielle quant aux photographies est liée aux mouvements : celui du photographe balancé par les vagues et/ou les courants et celui des sujets (poissons, tortues..).  Très souvent, la vitesse d’obturation est insuffisante pour obtenir un sujet net.  A noter que le fabricant propose en option des spots lumineux qui se « greffent » sur les côtés du masque, nous ne les avons pas testé, mais il est probable que cela solutionne en partie ces problèmes de «flous de bougé ».  L’autre option serait d’améliorer la sensibilité du capteur numérique, et proposer par exemple un mode 200 ou 400 iso.

Les séquences vidéo sont de ce point de vue bien plus faciles à réaliser avec des résultats très corrects y compris sur des sujets en mouvement. Il importe alors par contre de ne pas tourner la tête trop vite (facile à dire, mais parfois on se laisse surprendre par l’arrivée d’un banc de poissons) et de bien dissocier le mouvement de vos yeux (pour surveiller ce qui se passe autour de vous) du mouvement de votre tête qui a des répercussions immédiates sur la vidéo enregistrée. Autre inconvénient côté vidéo, les « flashes » produits parfois par les reflets du soleil sur les vagues qui ont un rendu assez désagréable à la lecture des vidéos.

Nous avions équipé pour nos essais le masque d’une carte Micro Sd 2Go qui nous a permis de ne jamais être limités en espace mémoire en prenant l’habitude de décharger la carte régulièrement, toutes les deux ou trois sorties snorkelling environ. L’autonomie des piles est satisfaisante, il vaut mieux par contre équiper d’office le masque de piles au Lithium (2 piles AAA) plutôt que de piles Alcaline qu’il faudra changer très souvent.

Le passage des images et des vidéos sur ordinateur se fait via le câble USB fourni (aucun logiciel supplémentaire n’est nécessaire). Les vidéos sont récupérées au format .AVI et les images au format .JPG.

En conclusion, le rapport qualité-prix de ce masque (environ 89 euros) nous a paru excellent, si l’acheteur est près à investir un peu de temps pour s’ « entraîner » et s’il envisage la production d’images sous-marines amateurs.

Acheter ce produit au meilleur prix : Photophiles comparateur

Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image
Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image
Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image
Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image Photos masque photo video Liquid Image
Photos masque photo video Liquid Image     

Pour les besoins de la diffusion web, la vidéo d'origine a été compressée.
Disponible sur YouTube http://www.youtube.com/watch?v=BPiRrb-nR2c
Et sur http://www.video-photophiles.com/index.php/accueil.html?task=videodirectlink&id=130

video liquid image