A+ A A-

Le daguerréotype

  • Published in Histoire

Le début de la photographie avec le daguerréotype

Par Bruno Decuyper


photographieLes débuts de la photographie ont suscité de nombreuses controverses. Qui, de Nicéphore Niepce, ou de Louis Daguerre a inventé la photographie? Si Niepce est l'auteur de la toute première photographie, une nature morte, Daguerre a sans aucun doute contribué à rendre le procédé photographique facilement utilisable.


Il faut remonter à l'année 1727 pour trouver les véritables prémices à la technique photographique, mais c'est en 1813 que Nicéphore Niepce s'intéresse à la lithographie. Il décida d'utiliser le bitume de Judée : Le bitume de Judée, est un genre d'asphalte, possèdant la propriété de blanchir et durcir rapidement lorsqu'il est exposé à la lumière. Niepce procède de la façon suivante: il dissout le bitume dans de l'huile essentielle de lavande, le solvant employé dans la préparation des vernis. Il enduit une plaque d'étain de cette préparation, et pose dessus un dessin rendu transparent. Là où le dessin présente des régions blanches, le bitume est durcit par la lumière du Soleil. En revanche, la couche de bitume reste molle aux endroits non éclairés. Il suffit ensuite de laver la plaque à l'huile essentielle de lavande et de traiter à l'acide les parties non recouvertes de bitume durcit pour obtenir la plaque de lithographie. Niepce appela ce procédé "l'héliographie", l'écriture avec le Soleil.


photographieL'étape suivante était de fixer sur une plaque un paysage, une nature morte, ce que peut voir l'œil nu. Niepce plaça donc une plaque recouverte de son émulsion au foyer d'une lentille convergente équipée d'un diaphragme (dont il est l'inventeur). En 1822, après toute une journée de pose, il obtint la toute première photographie, mais il faut encore l'améliorer, et malgré ses efforts, Niepce ne parvient pas à un résultat vraiment convaincant. Il décide donc de s'associer avec un jeune Parisien : Louis Daguerre né en 1787.


photographieDaguerre et Niepce se rencontrent au mois d'août 1827 et décident de travailler ensemble sur l'amélioration du procédé héliographique. Travaillant séparément, ils se tiennent au courant de leurs travaux par lettres. Ils se concentrent rapidement sur l'utilisation de l'iode, qui avec l'argent, donne un composé chimique très sensible à la lumière. Ils touchent au but, mais Niepce meurt d'une attaque en 1833, et Daguerre voit seul leur entreprise réussir.En 1839, le "daguerréotype" est au point, et permet d'obtenir des images très fines. Daguerre a su venir à bout du problème du fixage qui était le principal obstacle à surmonter.


photographieDécrivons le procédé de Daguerre. On prend une plaque de cuivre recouverte d'argent parfaitement poli. En retournant cette plaque au dessus d'une boîte contenant des cristaux d'iode, on la sensibilise. Les vapeurs d'iode créent de l'iodure d'argent, sensible à la lumière. Dans l'appareil photographique, il se forme une image latente que l'on fait apparaître en plaçant la plaque au dessus d'un bain de mercure chauffé. Les parties éclairées virent au blanc. Il suffit ensuite de fixer à l'aide de l'hyposulfite de soude : les parties non exposées laissent à nu la plaque de cuivre argentée, qui est de couleur noire.


Simultanément aux travaux de Daguerre, en 1835, William Henry Fox Talbot, un Anglais, réalise le premier négatif de l'histoire.

C'est aussi Talbot qui, en 1839, met au point un procédé photographique, le "calotype". Avec cette méthode, on passe par un support négatif permettant d'obtenir un nombre illimité de tirages.

photographieSources :

L'histoire mondiale de la photographie

Petit Lexique de la photographie Gilles Mora

Références sur le site Internet " Etude de la photographie "

http://www.etudes.photographie.com/noteslect/ndl0504.html

Pour en savoir plus sur l'auteur de cette rubrique :

 

Chronique par Bruno De cuyper
Photographies d'auteur
Site : www.brunodecuyper.be
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.