A+ A A-

Artweaver

  • Published in gratuitiels

Espace Shopping : Les logiciels photo

Artweaver 0.4

Par : Rémy Pilliard

Artweaver 0.4 de Boris Eyrich

 

Dans les années 1990 - 2000, alors que le géant Photoshop d’Adobe n’était pas encore aussi grand mais commençait déjà à servir de référence, un autre logiciel faisait la joie des créateurs et réalisateurs d’images, « Painter ». Tout aussi efficace mais destiné aux créateurs qui veulent faire autre chose avec leurs images que de la simple photographie ou que corriger certains éléments à leur guise, Painter s’adressait aux créateurs, aux publicistes, aux graphistes et à tous ceux qui voulaient mélanger le dessin et la peinture à l’image sous ses formes les plus variées. Puis les conditions du marché, l’économie et les bouleversements, propres à ces domaines du traitement numérique, ont vu ce logiciel disparaître, intégré à on ne sait quel outil de PAO ou de graphisme, probablement Corel.

Encore en phase de développement mais déjà très stable, Artweaver vient, en 2007, combler cette niche laissée vacante tout en se mettant gratuitement à disposition de son utilisateur. Alors qu’à l’époque Painter rivalisait de prix avec les logiciels de retouche d’image, ce peintre là est, sans conteste, un outil intéressant, fort complet et simple d’emploi. Ecrit à la base en allemand, il existe un patch en français qui nécessite encore quelques petites retouches. Par contre, à ce niveau de développement, il est remarquable. Utilisant les palettes flottantes, à l’image d’un Gimp, il gère les outils, les calques, les fonctions, les couleurs aussi bien que ne l’aurait fait son homologue payant.

Bien qu’à priori on ait tendance à considérer les logiciels gratuits comme des « petits », il faut reconnaître qu’Artweaver est digne de jouer dans la cour des grands. Sa prise en main est confortable et relativement facile et il est certain que des professionnels trouveront facilement leur compte (surtout à ce prix là !). Le logo qui s’affiche à l’entrée peut faire croire à un logiciel destiné à la peinture (Image 1) mais on se rend vite compte, une fois l’interface ouverte, qu’on a à faire à un outil de travail complexe et bien fourni. (Image 2) Comme cité précédemment, l’interface fait penser à un Gimp car les palettes des outils de travail peuvent se disposer librement sur le plan de travail (Image 3) et si on réduit la fenêtre, les outils restent en place où seul le plan de travail change de taille (Image 4). Le logiciel a principalement été développé en allemand, mais il a été traduit en plusieurs langues, dont le français (Image 5). Certes, certains outils n’ont pas encore été traduits (Images 6 à 9) mais les petites icônes qui les accompagnent sont suffisamment explicites. Il est très facile d’installer la version française, même s’il faut passer par un petit chemin peu habituel. Sur le site de l’éditeur (voir en fin d’article), il suffit de télécharger le patch et de le dézipper dans le répertoire où s’installe Artweaver. Ensuite, dans le menu « Edit », sous « Préférence », afficher « Language » et dans le menu déroulant, choisir la version qui convient (Image 5). Au niveau des possibilités de travail, l’article ci-présent ne suffirait pas à faire un tour complet. Il faudrait probablement de nombreuses pages pour passer en revue toutes les possibilités et capacités de création disponibles. Par contre, en guise d’amuse bouche, voici un exemple de ce qui peut se faire en quelques clics de souris sans image de départ (Image 10) ou en retouche d’une image existante (Images 11 à 15) soit : 11 – sélectionner une image et une couleur ou 12 – sélectionner automatiquement dans l’image (ici sur la luminance) (résultat dans l’image 13) – puis 14, appliquer un dégradé en arc en ciel à l’image qui épargne les zones sélectionnées pour obtenir le résultat visible sur l’image 15. Comme c’est agréable d’utiliser des logiciels où il ne faut pas parcourir des dizaines de livres et suivre des cours universitaires pour créer des œuvres personnelles.

Artweaver devrait réjouir et combler tous les amateurs d’art et de graphisme qui veulent présenter leurs images autrement que sous forme de photos (j’allais dire usuelles ou communes) et, qui sait, susciter des vocations ou faire apparaître de nouveaux « Andy Warhol » sans qu’il soit nécessaire d’y investir ses économies.

Artweaver est disponible sur le site http://www.artweaver.de avec de nombreux « Plug-ins » et les patchs de langues.

1 Logo ouverture
9 Logo ouverture2 Plan de travail
1 Plan de travail
3 Placement des outils
2 Placement des outils
4 Affichage style Gimp
3 Affichage style Gimp
5 Choix de la langue
4 Choix de la langue
6 Outil de structures
5 Outil de structures
7 Types d’outils
6 Types d’outils
8 Formes d’outils
 7 Formes d’outils
9 Couleurs et variations
 8 Couleurs et variations
10 Dessiner en quelques clics
10 Dessiner en quelques clicsn
11 Sélection sur image
11 Sélection sur image
12 Sélection automatique
12 Sélection automatique
13 Résultat de sélection
13 Résultat de sélection
14 Application d’un dégradé
14 Application d’un dégradé
15 Image finale
15 Image finale

Pour en savoir plus sur l'auteur de cette rubrique :

Chronique par Rémy Pilliard
Photographies d'auteur
Site : http://www.d-aprilli.net/
E-mail : remyATd-aprilli.net (remplacer AT par @)