A+ A A-

Poladroid

  • Published in gratuitiels

Espace Shopping : Les logiciels photo - Recherchez - Camparez

Par : Rémy Pilliard

Poladroid

Si, si! C'est bien un droïde ! Pas un androïde mais un imitateur ou une imitation fonctionnelle. Car il imite à la perfection le comportement photographique de ces appareils issus du génie des années 60 et qui vous développait une image sous les yeux. Pas au début où l'image était cachée derrière le papier révélateur mais c'est du principe dont il est question ici. Tout le monde connaît le « Pola », pas le filtre polarisant mais bien ce vieux truc qui faisait des photos instantanées. Pour ne pas faire de réclame à un produit et une marque existante mais sans pour autant cacher le nom du produit imité, l'astuce est sympathique.

Pour les nostalgiques de ces photos instantanées, il ne manque que l'odeur qui se dégageait, au début lorsqu'on retirait le papier transfert ou ensuite lorsqu'à la manière d'un éventail on le faisait sécher. Pour le reste tout y est, la couleur délavée, tirant sur le rose ou le jaune, le vignettage dans les coins (qu'on peut d'ailleurs paramétrer) et l'effet de flou. Pour bien faire, il convient d'imprimer sur du papier glacé et si possible au même format. Mais rien n'empêche de l'imprimer en A3. Ce n'est plus un Pola car si votre image de base est en haute résolution, votre A3 sortira en résolution parfaite que le meilleur des Polas ne pouvait même pas espérer approcher, surtout dans ces dimensions.

Une fois lancé, Poladroïd se place en évidence sur votre écran. Mais pas sous forme d'une fenêtre comme de coutume sous Windows. C'est une sorte de grosse icône en haut de votre écran avec deux boutons qui le chapeaute (Image 1) Vous devez donc ouvrir un explorateur ou votre classeur d'image préférée pouy y glisser déposer vos images dessus. Autre possibilité, passer par le menu ... qui n'est autre que le bouton bleu et blanc au-dessus de l'icône. (Image2) La vous pourrez importer (convertir) votre fichier ou faire vos réglages (images 3 à 5) pour définir le dossier où seront enregistrées vos images (Image 3), différentes fonctions sur l'image (Image 4) et les effets Pola appliqués à votre image (Image 5). Et c'est tout ! Mais ça suffit amplement pour cet usage.

Cela dit, ce logiciel n'a d'autre prétention que celle d'amuser ou de se faire plaisir. Ce n'est pas un logiciel utilitaire mais il permet de rêver en se rappelant, qui sait, des souvenirs lointains. Papy pourra montrer à ses petits enfants les joies de la photo instantanée, appliquées aux temps modernes. Sympa et agréable, facile a utiliser j'y trouve un petit côté farceur, du genre de ceux qu'on utilise pour faire des montages sympas, pour des mariages ou autres festivités joyeuses.

Il s'utilise facilement, presque trop serait-on tenté de dire, ce qui risque de le voir rapidement disparaître de la « boîte à jouets » du photographe numérique car après le sourire passé, on ne sait vitre plus très bien quoi en faire. Et dans ces cas-là, trop souvent, le pas est vite franchi en direction de la poubelle. Heureusement, il n'occupe pas beaucoup de place ce qui peut lui éviter le passage du balai

Poladroid est disponible sur son site en anglais - http://www.poladroid.net/ en version française, mais pour cela il faut accéder à la page « Download ». (Image 6)

Crédit photo: Images et copies d'écran de l'auteur.

 

Rémy Pilliard

1 Interface ouverture
Poladroid -1 Interface ouverture
2 MenuPoladroid -2 menu
3 Reglages
Poladroid -3 Reglages
4 Réglages
Poladroid -4 Reglages
5 Reglages
Poladroid -5 Reglages
6 Download
Poladroid -6 download

Remy Pilliard Pour en savoir plus sur l'auteur de cette rubrique
Chronique par Rémy Pilliard
Photographies d'auteur
Site : http://www.d-aprilli.net/
E-mail : remy.pilliardATphotophiles.com (remplacer AT par @)