A+ A A-

Dydelf

  • Published in gratuitiels

Espace Shopping : Les logiciels photo - Recherchez - Camparez

Par : Rémy Pilliard

Dydelf de Marek Jablonski

Lorsque ce petit logiciel est apparu dans ma liste des gratuiciels, seul ce nom bizarre m'a interpellé. Ma curiosité aidant, accompagnée par un classement dans la rubrique des gratuiciels au chapitre de l'imagerie, je me mis en quête de voir ce qu'il y avait derrière. Mon premier coup d'oeil ne lui accorda pas beaucoup de crédit et il fut rangé avec ceux que j'allais analyser plus tard. Puis, par l'effet du hasard, en quête de scoop ou je ne sais quoi d'autre, je retrouvai ce petit soft, coincé dans un bord de mon disque dur et je décidai de voir ce qu'il pouvait bien proposer.

Il faut d'emblée remarquer qu'il n'occupe pas beaucoup de place: 270 Ko tout nu avant installation puis 655 Ko une fois installé, à peine s'il est rempli un secteur du disque dur. Peut être est-ce également la raison de son look un peu austère à l'ouverture (Image 1). C'est donc ailleurs qu'il faudra trouver ses qualités. Pour gêner un peu plus les francophones, il est uniquement en anglais, sans possibilité de paramétrages ni de menu préférences. En fait, il n'a pas non plus de menu. Juste une sorte de panneau d'outils sur le côté droit et c'est tout. (Image 2). Pour ne pas surcharge le logiciel, l'aide se fait en ligne, directement sur le site, avec un lien direct dans ce panneau d'outils. Mais alors que peut bien faire un logiciel si sobre ?

Il transforme vos images en compositions artistiques, dessinant les contours et remplissant les couleurs pour les faire ressembler à des peintures. (Image 3) Certes, il existe des possibilités semblables dans presque tous les logiciels d'image mais Dydelf vous propose cela rapidement, sur la base d'une image précise mais également sur tout un répertoire. Il faut reconnaître que, à défaut d'avoir su ce que j'allais faire, mon premier essai fut loin d'être convaincant. (Image 4) mais au fil de mes essai, je remarquais quelques petites subtilités dans les réglages, notamment les diverses variations possibles du nombre de couleurs à choisir entre 8, 16, 32, 64, 128 et 256 m'ont petit a petit permis d'obtenir des effets fort intéressants. Il est également à signaler que le travail se fait rapidement. Petit à petit en jonglant avec les possibilités, les couleurs de fond et de trait, le nombre de couleurs représentées (image 5) les rendus se rapprochaient des styles utilisés dans certaines bandes dessinées.(Image 6). Il n'y a finalement que quatre boutons mais c'est amplement suffisant pour créer vos oeuvres d'art: Open – ouvre le fichier, Save -  sauvegarde votre oeuvre, Automate – transforme le contenu entier en oeuvres dessinées et oPosterize – transforme une image à la fois, celle que vous avez « ouverte ». (image 7)

Finalement, on peut se demander pourquoi installer ce petit logiciel qui semble faire ce que proposent plusieurs logiciels d'imagerie dans leurs palettes. Simplement et pour plusieurs raisons. La première étant qu'il ne prend pas de place, qu'une fois installé, il est rapidement lancé, qu'une fois maîtrisé (et c'est relativement facile), il est rapide et donne d'excellents résultats sans avoir à chercher dans les menus d'un gros logiciels (voyons, ce menu qui faisait des dessins, avec des effets de graphisme, c'était dans quel sous-sous-sous-menu ...  ;-( ... ?). Là, il est soit sur votre bureau, soit sur votre bureau soit dans votre barre de menu. Finalement, last but not least comme dirait Shakespeare, il vous permettra de transformer une image ratée (floue par exemple) en une oeuvre d'art sans problème!

Dernière remarque, à prendre objectivement, les images finales ne sont sauvegardées qu'en format BMP. Ce n'est, à priori pas un problème tant il existe de logiciels qui les convertiront au format de votre choix. Mais n'est-ce pas aussi le propre du dessin de faire du BMP ?

Dydelf est disponible en téléchargement sur le site de l'auteur sous l'onglet DOWNLOAD, à cette adresse http://dydelf.republika.pl/index.html (Image 8)


Rémy Pilliard
Crédit photographique – images de l'auteur (copies d'écran)

Rémy Pilliard
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

1 Interface ouverture
Dydelf - 1 Interface ouverture
2 Panneau d'outils
 Dydelf - 2 Panneau d outils
3 Image dessinée
 Dydelf - 3 Image dessinée
4 Premier essai
Dydelf - 4 Premier essai
5 Paramétrages
Dydelf - 5 Paramétrages
6 Résultat
Dydelf - 6 Résultat
7 Boutons
Dydelf - 7 Boutons
8 A propos de
Dydelf - 8 A propos de

Remy Pilliard Pour en savoir plus sur l'auteur de cette rubrique
Chronique par Rémy Pilliard
Photographies d'auteur
Site : http://www.d-aprilli.net/
E-mail : remy.pilliardATphotophiles.com (remplacer AT par @)