A+ A A-

Arnaques sur le net. Comment éviter ?

  • Published in Evènements
   

Je voulais acquérir un super appareil photographique numérique.

Comme tout bon consommateur avisé, je visite les magasins ayant pignon sur rue, questionne mon entourage, visite les forums, examine les comparateurs de prix.
J’ai pu constater, à ma grande surprise, des écarts très importants pour le matériel désiré : pratiquement du simple au double !!!

ARNAQUES Sur Internet. Comment éviter ?Stupeur, je tombe sur un site, Le site au niveau tarifaire : 800€ de différence pour l’ensemble boîtier et objectif…

Bien sûr, comme je l’ai dit, je suis un consommateur averti et devrais en valoir deux…. S’agissant d’un site anglais, et ne comprenant rien à cette langue insulaire même si elle est beaucoup trop envahissante dans le monde (surtout celui, très mode, des affaires de tout genre), je demande à deux de mes connaissances anglophones de visiter le site et me dire s’ils ne voyaient pas anguille sous roche. Ils n’ont pas vu ; moi si mais bien après :

C’est Le Site de l’Arnaque (www.digitalwaystore.com/index.php) bien qu’anglophone, le site était basé en Russie; mais, depuis, est inexistant)!

J’ai passé commande, payé par virement bancaire, attendu, attendu comme sœur Anne, et n’ai rien vu si ce n’est un trou financier sans compensation au crédit pour tenir la balance !

Et pourtant, si je l’avais voulu, j’aurais pu m’éviter ce désagrément…

Comment cela ? C’est justement l’objet du présent…

Le site est super bien fait, rien à redire. Toutes les références que l’on peut exiger figurent y compris le certificat de sécurité de transaction.

Et pourtant…

Voici les pistes pour éveiller la puce qui gratte…

Ce différentiel de prix aurait dû, non pas m’alerter, mais plutôt m’arrêter dans ma démarche : 30% de moins parmi le moins cher du marché français et belge.

Quel que soit le pays de l’acheteur, le prix donné était stable ; comprenez, la tva française n’avait aucune conséquence…
A aucun moment, le montant des taxes ne figurait !

Si le paiement par carte bancaire était demandé, un surcoût de 17% était demandé ; exorbitant puisque les frais de change ne comptent pas pour plus de 2 à 4% maxi.

La livraison, y compris à l’international, est gratuite.

L’ensemble des renseignements du domicile et lieu de livraison est demandé à une exception près : le N° de téléphone pourtant indispensable pour une livraison par une société privée (comment cette dernière peut-elle être sûre qu’il y aura quelqu’un lors de son passage ?).

Aucun accusé de réception de la commande (même si le site comporte un suivi de celle-ci vous informant, par exemple de l’attente du virement bancaire).

Ces 6 points, pris individuellement ne sont pas rédhibitoires, mais la somme des 6 SI !!

Non content de ne pas voir mes clignotants virer au rouge, me contentant de mon avis perso et celui de mes amis novices en la matière, je n’ai même pas pris le temps de mettre en application quelques précautions de principe et de bon sens:

Appeler le service client car, si je l’avais fait avant, je serais tombé sur une ligne occupée (ce qui m’est arrivé par la suite..)

Adresser un courriel pour, par exemple, me faire confirmer la disponibilité du matériel car, si je l’avais fait avant, j’aurais constaté que quel que soit le destinataire, y compris le PDG, je n’ai jamais reçu de réponse, voire d’accusé de réception.

Mieux visiter les forums par une recherche plus fine sur les moteurs de recherche car, si je l’avais fait avant, je serais tombé sur des forums qui doutaient fortement de la viabilité de ce site et certains n’hésitaient pas le qualifier comme une arnaque !

Mettre sur mon navigateur (actuellement Mozilla Firefox) l’extension FlagFox1 faisant figurer un drapeau, dans la ligne d’adresse, du lieu effectif du site visité car, si je l’avais fait avant, j’aurais constaté une domiciliation en Russie pour…un site anglais.

Mettre sur mon navigateur (valable également pour Internet Explorer) le plug-in Wot2 qui note chaque site : vert, orange, rouge car, si je l’avais fait avant, j’aurais vu s’afficher la couleur rouge qui, si elle va bien avec les antécédents du pays d’origine du site, ne va pas du tout avec l’idée que je pouvais me faire de sa fiabilité…

1 cette extension est directement accessible sur le site de Mozilla
2 en fait, la notation des sites est réalisée par la communauté des internautes ; ce n’est pas toujours preuve de grande pertinence, mais peut alerter…

Pour conclure :

Avant d’acheter

  • Installer sur son ordinateur l’extension FlagFox qui permet de visualiser l’origine du site (un site dans un pays incertain peut soulever problème) et le plug-in Wot qui communique l’appréciation des internautes déjà confrontés au site.

  • Faire une étude comparative des différentes propositions offertes. Ne pas s’arrêter au seul prix, même si bien souvent, cela est déterminant. Par exemple, certains offrent une garantie supérieure à celle prévue par le fabricant ; d’autres sont réputés pour la qualité de leur service après-vente ou encore, en cas de retour au service après-vente (mais si cela peut arriver) le matériel est échangé, voire remboursé si, en général, le retour est dans les 15 jours (ceci dit, en cas d’achat à distance, ce qui est le cas d’internet, un droit de rétractation dans les 14 jours existent en France)

  • Accepter d’entendre, et voir, les avis discordants sur l’objet convoité ou le réseau de distribution, ou boutique choisi. Même si internet amplifie les avis des mécontents il n’y a aucune raison pour que les avis donnés ne soient que des histoires…

  • Lire attentivement ce qui est indiqué sur le site ; s’il y a trop d’incohérence, dans le doute mieux vaut s’abstenir malgré l’attraction de la proposition.

  • Le prix communiqué doit être toutes taxes ; mais ces dernières indiquées sans ambiguïté montant hors taxes, taux de taxes appliqué, montant ttc.

  • Obtenir un contact autre que le simple site par lui-même : appel téléphonique, courriel ou visite de la boutique si cela est possible

  • Demander une preuve écrite ou par courriel de la commande et ne régler que par la suite.

Bien entendu, encore une fois, il ne s’agit pas de mettre en cause systématique les marchands sur la toile, mais bien de mettre toutes les chances du côté consommateur et client afin de réunir l’ensemble des éléments (le souhait serait justement de ne pas les réunir, c’est le piège !) qui pourrait nous dissuader de poursuivre notre démarche.

Après l’achat, c’est-à-dire le paiement effectué et encaissé, il est trop tard. Vous n’avez plus qu’à espérer un recours possible :

  • Adresser une lettre recommandée avec accusé réception afin de mettre en demeure le marchand d’honorer la transaction c’est-à-dire l’envoi de la commande (article 1 134 du Code Civil)

  • Sans réponse ou retour du courrier, faire un dépôt de plainte au commissariat le plus proche.

  • Faire appel à sa protection juridique afin qu’il soit mis en œuvre les actions légales (envoi d’huissier, demande d’arrêt sur compte bancaire, autre action en justice). Ceci permettra, au passage, de vérifier la solidité de votre assurance : une arnaque pourrait bien en cacher une autre….

Jean-Claude BaroussePour en savoir plus sur l'auteur de cette rubrique
Chronique par JC Barousse
Site : http://jcbarousse.free.fr
E-mail : jcbarousseATfree.fr (remplacer AT par @)