Welcome visitor you can log in or create an account

fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

Critiques Avril 2007


Photo Agnes Spitz Photo Julien Paris Photo  J-C Maillard
Auteur : Agnes Spitz
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Auteur : Julien Paris
http://julien-paris.fr
Auteur : J-C Maillard
jean-claude.maillard13
@wanadoo.fr

La critique de POV

La critique de POV

Bonjour @ toutes et tous,

Matière à critique ce mois d'avril (:P

Photo Agnes Spitz

Photo 1
La 1ère mérite le + de remarques : cependant, je ne l'apprécie pas.
Comme je suis d'humeur (on va dire) plutôt légère, je me lance ! oki ?
Le cadrage est imparfait : trop haut, trop "mural". Le tirage est plus que médiocre (pas vrai HV ?) > sans finesse. Le sujet ? je ne sais pas. Comprends pas. Si c'est pour une pub sur la qualité de l'eau, c'est pô gagné parce que le liquide lui ... retourne carrément la quéquette à papé. ;)))
Pas bon pour l'image de la marque ou du concessionnaire (La Générale des Os ??) ... Genre > "Plus t'en bois, moins ça le fait " ! 8))
En fait, le regard est absolument attiré par cette réaction physiologique remarquable et... d'un effet ridicule.
D'ailleurs, le p'tit jeune du fond a l'air carrément inquiet : "j'en bois, j'en bois pas...?" A moins que ce ne soit trop tard pour lui aussi... > donc ce soir pour lui ce sera "tintin" ! bein merde alors.
M'enfin.
Un simple décalage de cadrage aurait tellement pu améliorer le résultat.
Un peu d'application SVP > c'est à se demander si vous regardez dans le viseur avant de shooter (quoique avec une biroute dans cet état je comprends l'approximation de la visée >>> lol! doit pô être facile.
hé ! hé !


Photo Julien ParisPhoto 2
La seconde nous ramène à un peu plus de sérieux.  Je crois avoir déjà vu (ou au moins un équivalent proche). Une belle illustration de catalogue de tour operator. On peut regretter la courbe de la ligne d'horizon. A corriger.
A proposer dans une agence d'illustrations spécialisée dans ces sujets.

 

Photo  J-C MaillardPhoto 3
La 3 (elle aussi) ne m'est pas inconnue.
Rien, absolument rien à redire.
C'est très beau.
Bravo.

Finalement, je reste à regarder cet oiseau magnifique en écoutant une suite de concertos de Boccherini et en sirotant un scotch sublime (mais pas l'eau de papé!) > veux pas le sgueg retourné moi.
;))

Allez, plouche @ tutti

POV

La critique d'Hervé Cornette

Enfin.

Oui, enfin une production où il y a des sujets, une recherche. Tout n'est pas parfait, certes, mais au moins ça se regarde. Trois vrais sujets tous différents. Un plaisir pour nous les photographes ratés : (les critiques).


Photo Agnes SpitzPhoto 1
La première : le buveur d'eau. Vous voyez le sujet tout de suite. Pourquoi ? C'est la seule partie nette de la photo. Il est situé sur la gauche du cliché, sur un des tiers. Le turban est blanc, le vêtement aussi et c'est en opposition au personnage du fond qui est pratiquement noir. Les lignes du mur, du lavabo, du tuyau du fond, de la peinture du fond, tout vous amène au sujet.
Regardez comme ce personnage apprécie l'eau qu'il boit : les yeux sont fermés.
Bel instant.
Des améliorations, sûrement. Netteté, un peu trop centré sur la hauteur, je l'aurais pris un peu plus en pied pour que le gobelet soit plus haut. Cela aurait eu pour effet de mieux voir la canne et de ne pas montrer le plafond, tout en gardant un peu de la zone foncée du plafond qui ferme le haut de l'image, et j'éclaircirais un petit poil le noir au niveau de la nuque du personnage.
Bel instant, bon cliché.


Photo Julien ParisPhoto 2
La seconde : contre jour, le repos, l'apaisement. Cliché classique de carte postale ou de poster. Mais réussi.
J'aime ces couleurs de fin du jour qu'opposent le feu du soleil et le bleu de la nuit. L'absence de mouvement sur l'eau ajoute à cette impression de quiétude. Les bras apparemment croisés (difficile à dire sur la vignette) augmentent l'impression d'immobilisme. J'hésite au niveau du cadrage, le reflet est bien exploité, la pirogue et son reflet donne l'image d'une gueule ouverte vers l'espace qui s'offre à elle. Là où j'hésite c'est sur la présence de cette barre de terre au fond. Je n'accroche pas. Le cadrage carré me plait mieux car on peut jouer la symétrie horizontale à fond.


Photo J-C MaillardPhoto 3
La trois : la nature, sa quiétude et ses mouvements. Je n'y connais rien en photo naturaliste, je ne connais pas les bêtes. Donc je ne parle que de mon ressenti. L'absence de réelles rides sur l'eau : calme. La lumière douce, tamisée, sans contraste : la quiétude. Les ailes de l'oiseau, les gouttes d'eau qui ruissellent des pattes : le mouvement.
La symétrie horizontale est parfaitement exploitée : le corps de l'oiseau et son reflet sont sur les lignes de forces horizontales et verticales. L'espace laissé sur la droite permet à cet oiseau de s'envoler.

Des trois photos c'est pour moi la mieux réalisée.
Il ne me reste plus qu'à remercier les auteurs, j'ai passé un bon moment.
Et vous ?

H. Cornette