Welcome visitor you can log in or create an account

fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

Critiques Décembre 2004


Photo Pierre Pellerin Photo Dominique Barbier Photo  Claire Kulaga
Auteur : Pierre Pellerin
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Auteur : Dominique Barbier
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Auteur : Claire Kulaga
Claire-Sophie.Kulaga
@univ-paris1.fr

La critique de POV

La critique de POV

Bonjour fidèles ! ;)

Une fin d'année @ donf.... ! désolé; mais, C vrai, C pa votre pb !
Je vais donc critiquer dans l'urgence : non pas que je n'ai pas reçu (et regardé !) les photos en temps utile, mais ces jours-ci, pour moi, c'est vraiment la course entre les correspondances d'aéroports.

Photo Pierre Pellerin

Photo 1
Pauvre bête ! Si vous espérez m'ouvrir l'appétit pour la dinde de fin d'année : C loupé ! Beuh !!!
Non, franchement, je suis content que vous sachiez exploiter la PDF, mais (en l'occurrence) à quoi bon ? je comprends pas bien... Le tirage est dur (cohérent) mais ça ne me suffit pas : je suis sans doute trop exigeant.  D'autant que ce genre d'illustrations n'est pas mon fort....moi, les poulettes, je les préfère dépoilées et...bien vivantes ! lol! Ceci étant, l'image justifie bien un 13/20, @ mon avis...


Photo Dominique BarbierPhoto 2
Le ridicule coucher de soleil ne mérite pas de s'y attarder : il n'y a rien à y voir. Tout y est concentré en terme d'amateurisme (sans péjoration) : ni cadrage, ni lecture, ni expo. Rien. Décidément rien. @ mon avis.

Photo  Claire KulagaPhoto 3
La photo 3 (déjà vue et commentée...) est la plus anecdotique en ce qu'elle appelle des questions. C'est quoi le sujet ? Elle me fait penser à un "photomontage" pas très raisonné. J'y vois au moins 3 images qui se suffiraient à elles-mêmes. Mais  toutes les 3 réunies ....et je perds pied ! J'ai l'impression que l'auteur est passé "à côté" d'un sujet intéressant, original et ... sous-exploité. Dommage.
Dommage parce qu'on sent bien qu'il y avait matière. Mais bon, reporter, c'est un vrai métier. Quoi que ce qualificatif ait malheureusement perdu de sa valeur aujourd'hui.


Ce qui fait que j'en reviens à ma poulette qui, même sincèrement diminuée, prend de la valeur quand je l'imagine dans une série sur la cuisine du Sud- Ouest , par exemple... Voilà : j'ai trouvé ! Cette image souffre de sa solitude, de son isolement. Si elle fait partie d'un reportage complet, alors oui, elle est bien meilleure...
Allez : 15/20 ! C'est Noël : suis gentil ! ;)

Bonnes fêtes @ tous et toutes.
Et bonne année à Photophiles !

POV

La critique d'Hervé Cornette

Les premiers frimas sont là. Et il n'y a pas de quoi nous réchauffer avec la production de ce mois ci.

De la volaille, un coucher de soleil et un pont suspendu. Beau programme ? Pas vraiment.


Photo Pierre PellerinPhoto 1
Le poulet. Enfin, non, les pattes de poulets. Perso je n'aime pas. C'est du pseudo intellectuel. Bref on s'y croit. Ou alors c'est moi qui suis complètement à coté de la plaque. Vous aurez compris que je n'accroche pas. Mais alors pas du tout.
Allez du positif : la zone de netteté OK sur les pattes, mais le reste est tellement flou que c'est pratiquement illisible. Comme quoi le flou ajouté (car trop uniforme, on ne me fera pas croire qu'il est naturel) ça ne suffit pas. J'arrête là le positif.
Le tirage est fade, quant à faire de la nature morte sur un poulet en train de se faire dépouiller autant tirer très dur, ajouter du grain. Là c'est un tirage fade, tout en nuances de gris, n'ayant pour moi rien à voir avec la scène. Le noir et blanc ce n'est pas qu'une simple transposition de couleurs en nuances de gris. Et le noir et blanc ne suffit pas à faire une bonne photo.
Allez ! Suivante.


Photo Dominique BarbierPhoto 2
Le coucher de soleil. Banal. Mais bon il est bien fait. Tout en douceur, des couleurs chaudes. Un premier plan présent sans trop sauf pour un des brins d'herbe au tiers gauche, très flou qui capte le regard et qui fout toute la composition en l'air. Je me suis amusé sous photoxx à l'enlever et ça change, croyez moi. Quand vous faites une photo de paysage, regardez dans le viseur. Prenez le temps d'observer, de composer, d'éliminer ce qui peut l'être. Les écolos ne vous en auraient pas voulu d'arracher ce brin d'herbe. Dommage, on en oublierait l'arbre et son reflet sur la droite.
Allez, la prochaine fois vous nous enlèverez les brins d'herbes gênants.

Photo Claire KulagaPhoto3
Le pont suspendu. Photo déjà vue pour ceux qui suivent la photo du mois sur le tchat. Perso j'aime beaucoup. J'aime ce contraste de la rue vide et de ces gens au dessus. J'aime ce contraste des gens en noir et de toutes ces nuances de gris en dessous. J'aime cette relative symétrie dans la partie haute et ce " désordre " en bas. La photo est bien fermée en partie supérieure et inférieure par ces bandeaux noirs (ombre et montant de la passerelle). Le ciel est tout en nuances de gris. Pas d'aplat blanc.
Je ne connais pas les lieux, mais si les pylônes de soutènement de la passerelle étaient visibles, en changeant de focale j'aurais essayé de les faire apparaître, histoire de fermer complètement cette photo.
Pour moi c'est une bonne photo de rue.

Allez, je vous souhaite de bonnes fêtes et à très bientôt pour les traditionnels vœux.

H. Cornette