Welcome visitor you can log in or create an account

fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

Critiques Février 2006


Photo Grégory Vigna Photo Samuel Larrieu Photo  Martin Trillot
Auteur : Grégory Vigna gregory
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Auteur : Samuel Larrieu
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Auteur : Martin Trillot
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La critique de POV

La critique de POV

Bonjour @ tous,

Il n'y a pas que l'intention qui compte. Elle est essentielle mais pas...suffisante. Pour une fois - et je n'aime pas trop çà - je vais pointer le déficit de  technique et, plus encore, d'application.

Photo Grégory Vigna

Photo 1
Désolé, mais il me manque un morceau et pas des moindres.  Ou alors, il y en a trop, beaucoup trop.
Je m'explique : la diagonale bancale sur la droite est - telle quelle - inutile. La bretelle du "marcel", itou. Le bout de monsieur : pareil.
Soit, je recadre SEVERE et je force le contraste qui, alors, met en évidence un visage EXPRESSIF qui raconte qqe chose, soit je recule, je change de focale et je témoigne d'un moment COMPREHENSIBLE, ou du moins cohérent. Entre les 2 : rien. Encore une fois une fausse-couche.


Photo Samuel LarrieuPhoto 2
Ce type de projet exige un minimum de rigueur : composition, choix du sujet, matériel mis en oeuvre,... Voici un étalage sans saveur, truffé (bien vu le choix du terme - merci) de défauts.
Le choix du NB n'excuse rien. Forcément, il n'y a rien.
Allez, un conseil : http://www.phonem.fr/photographie_a_la_chambre.htm
Au fait, ça se fume les feuilles de glaïeul ?
:)

Photo  Martin TrillotPhoto 3
Bien pour la composition. Et alors ? L'eau est figée. Le ciel = 0. Alors quoi faire pour améliorer cette commande pour le calendrier des PTT ? Même si ce n'est pas mon truc, j'aurais sans doute tenté la pose longue sur pied pour faire vivre les remous. Peut-être. Ou j'aurais soudoyé une Marianne pour apparaître dépoilée à la fenêtre de la maisonnette (en reserrant l'angle, bien sûr). Cette img manque tellement d'un indice de vie quelconque qu'elle en devient gratuite.
Au moins les acheteurs des PTT feront une affaire...
lol


ET, pensez à signer, SVP :

"L’UPC est membre de l’Alliance Public-Artistes et soutient la Licence globale.
Une pétition est en ligne (à l’adresse ci-dessous) pour l’adoption de la Licence globale dans le cadre de la loi DADVSI.
Nous avons besoin de vos signatures pour soutenir les parlementaires défendant ce projet.

Union des Photographes Créateurs (UPC)
121, rue Vieille du Temple - 75003 Paris
www.upc.fr

http://alliance.bugiweb.com/phpPetitions/

Pour en savoir plus sur le sujet et nos positions voir le dossier sur:
www.saif.fr
et profitez en pour devenir membre de la SAIF afin de percevoir les droits qui vous sont dus.

et pour soutenir toutes nos actions devenez adhérent de l'UPC
www.upc.fr"

Biz et ++

POV

La critique d'Hervé Cornette

Bon, on ne peut plus reculer ! Et bien la production de 2006 commence aussi mal que la production 2005 s'est terminée.


Photo Grégory VignaPhoto 1
Photo une : Le sujet c'est la grimace parce que le modèle est ébloui ? Ou c'est le jean ? Ou c'est la bretelle blanche ? ou ?
L'éclairage : visiblement  l'automatisme n'a pas réglé votre problème. Le sujet est très contrasté et vous n'avez pas choisi la zone à exposer. Vos hautes lumières sont cramées. Il n'y a aucun détail, et vu que votre appareil a fait une moyenne, les parties à l'ombre sont bouchées. Le post traitement cela existe. Vous ne pourrez rien pour les hautes lumières cramées. Vous ne saurez pas ajouter des détails.
Dans le cas présent, si vous opériez en numérique il fallait poser pour les hautes lumières et ensuite déboucher en post traitement les parties à l'ombre. En argentique il aurait fallu poser pour les ombres. Du moins c'est mon avis.
Le cadrage maintenant. Pourquoi avoir tronqué le deuxième personnage. Pourquoi la contre plongée. Mettez vous à la hauteur des yeux de votre modèle quand vous shootez. C'est classique, certes, mais ça marche quasiment à tous les coups.
La droite de la photo est vide. Votre sujet ne regarde pas vers ce vide. Pourquoi le montrer. Il n'y a rien à y voir et personne ne le regarde. Encore, si votre sujet avait un regard vague et regardait vers ce vide, c'était cohérent. Là non !
Bon à refaire.


Photo Samuel LarrieuPhoto 2
Photo deux : une nature morte. Peut être que des intellos contemporains vont trouver cela sublime. Perso je suis dubitatif. Je n'arrive pas à lire cette photo.
Le choix du noir et blanc j'approuve. Il y a un travail sur le gris, mais pour moi il n'est pas assez contrasté. Pas du tout de haute lumière. Le seul noir disponible est sur un parasite de la composition (en bas à gauche), de fait la photo manque de relief. Le premier plan à gauche est trop présent tout en étant flou. Tout le reste de la photo l'est d'ailleurs. Perso j'admets le flou général sur une photo si il existe une atmosphère (brouillard, buée) ou du mouvement. Là je ne vois pas ce qu'il apporte.
J'ai enlevé en post traitement les éléments de l'arrière plan et là je trouve que les lignes courbes sont logiques et occupent tout l'espace.
Bon, pour moi cela s'arrêtera là. Mais continuez et revenez nous montrer d'autres natures mortes de ce style. Je pense sincèrement qu'il y a de quoi progresser en dépouillant plus encore le sujet.


Photo Martin TrillotPhoto3
Photo trois : un paysage. Tout est confus. Vous photographiez quoi ? La chute d'eau, le pont, les fils électriques ? Le bout de branche à gauche ? Le bloc de béton dans la chute d'eau ? Les embruns ? La maison ? L'ensemble ? Pourquoi cette énumération ? Parce que l'on voit tout cela. Rien ne se détache assez pour ne pas voir ce qui parasite la photo (les fils, la branche,).
Choisissez ce que vous souhaitez voir.
Si c'est le pont, décalez vous sur la droite, pour distinguer l'espace entre les piles de ponts.
Si c'est la chute d'eau, cadrez plus serré dessus, on n'a pas besoin de voir le pont et tout ce qu'il y a au dessus. Là aussi décalez vous sur la droite.
Si c'est la perspective du pont et de la maison, là il faut réussir à prendre la photo d'un point de vue plus élevé. Cela dégagera les arbres du pont et on verra un peu plus cette maison qui est bien tronquée pour le moment.
Bon au niveau du tirage c'est bien, vous avez pensé à foncer le ciel. Dommage que celui-ci soit vide de nuage.

Pour progresser, continuer à nous présenter vos photos, faites un petit effort de sélection avant,
Posez vous ces trois questions :
C'est quoi le sujet ?
Est-il en valeur ?
Suis-je bien exposé ?
Analysez pourquoi vous répondez oui, pourquoi vous répondez non. Et là vous progresserez.
Et puis Lisez, lisez, regardez les photos des gens connus, regardez les différences par rapports aux vôtres.

Allez, bon courage, bonnes photos et au mois prochain.

H. Cornette