Welcome visitor you can log in or create an account

fb logo twitter logo  instagram logo ytb logo

A+ A A-

Critiques Mars 2006


Photo Alban Claudon Photo Monique Lallement Photo  Charles Prieur
Auteur : Alban Claudon
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Auteur : Monique Lallement
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Auteur : Charles Prieur
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La critique de POV

La critique de POV

Bonjour @ toutes et tous,

Finalement, un peu de vacances - comme la Direction - me fera (aussi) le plus grand bien.
En l'absence du moindre intérêt (à mon avis) dans les 3 participations de ce mois, je passe.
Je veux bien consacrer du temps à apprendre à ceux qui s'appliquent, je refuse d'en perdre.
RDV en avril @ ceux qui le veulent bien.

POV

PS : La meilleure production de ce mois est confidentielle mais quel shoot : du grand Art! Les auteurs, qui se reconnaîtront, ont de quoi être fiers. Encore bravo. 

La critique d'Hervé Cornette

Cela fait déjà 2 ans que je participe à cette chronique !
Nous voyons de bonnes choses.
Trop rarement.
Ce mois ci n'est assurément pas un bon cru.
Mais qu'est ce qui est important ?
De montrer des photos irréprochables, ou des photos qui méritent qu'on s'y attarde pour progresser ensemble.
Car il ne faut pas croire, de se pencher sur des photos " mauvaises " me fait également progresser par les interrogations qu'elles génèrent. Cela affûte notre œil.


Photo Alban ClaudonPhoto 1
La première, un contre jour. Qu'est ce qui ne marche pas ? Il faut choisir : soit on fait de l'ombre chinoise, soit on débouche les ombres et avec un petit travail informatique on fonce un peu les parties claires. Sur ce cliché j'aurais pris la deuxième solution d'autant que le coup de flare en bas à droite n'est pas assez prononcé pour équilibrer le rond du soleil. D'autre part il y a confusion des plans, les bâtiments du fond barrent la photo. Pourquoi ne pas s'être accroupi pour dégager cette fontaine ? Enfin votre sujet est beaucoup trop centré, ce qui est incohérent avec le décentrement de votre soleil, certes, placé à un tiers. Comme quoi cette fameuse règle ne suffit pas !


Photo Monique LallementPhoto 2
La seconde, les épaves, la décharge. Pourquoi pas. Sauf que l'éclairage ne va pas. Beaucoup trop de lumière et à mon avis pour ce sujet la couleur n'est pas du tout adaptée. Pourquoi faites vous des photos quand la lumière ne s'y prête pas ? Ce sont les nuances qui donnent du volume à la photo. Là l'éclairage est plat.
Beaucoup trop de choses sont visibles sur cette photo mais rien ne ressort de par cette lumière.
Résumé, la lumière vous a plombé votre sujet. Alors, essayez cette approche: travailler en niveaux de gris, puis monter le contraste proche du maxi (sur totoshop je me suis mis à +90) et augmenter la luminosité (+14 pour moi) et là vous avez un sujet exploité. Vous transformez votre photo et son traitement est en rapport avec ce que vous avez voulu montrer (du moins je suppose).

Photo Charles PrieurPhoto3
La troisième, l'idée la plus intéressante à mon avis, car c'est un vrai sujet et bien qu'en écart aux divers conseils de lumière donnés dans les deux critiques ci-dessus c'est parfaitement adapté : la prise de vue en plein midi ne gêne en rien.
Telle qu'elle nous a été présentée avec ce flou de bougé et les nuances pastels on peut penser que l'auteur a voulu faire comme si c'était une image issue d'un rêve (vous savez on voit souvent cela dans les films lorsque l'acteur dort ou songe). Comme quoi une photo n'a pas toujours besoin d'être nette pour être exploitable. Ok pour le ton sur ton du tram et de la borne. Ok pour l'opposition des couleurs tram/personnage. Ok pour le personnage sur la droite. Par contre personnellement je n'aurais pas fermé la photo par le montant de l'abri à droite, j'aurais pris un peu moins du auvent pour éliminer le vert dans le coin supérieur gauche et j'aurais déclenché un petit peu plus tôt pour que le personnage soit devant le tram.  
Bon, j'ai fait un essai en saturant un peu plus les couleurs, perso je préfère et cela ne dénature en rien le sujet.

Bon et bien tout compte fait il y avait beaucoup de choses à dire.
Allez, au travail et au mois prochain.

H. Cornette