A+ A A-

Critiques Mai 2010

Photo POVPhoto Kendy MangraPhoto Christophe Dutour

Auteur : POV
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
Infos techniques :
Tri-X / 24/36 no retouching

Auteur : Kendy Mangra
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Infos techniques :
Appareil D300

Auteur : Christophe Dutour
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

La critique d'Hervé Cornette

La critique d'Hervé Cornette

Production en retrait par rapport au mois dernier mais supérieure à bien d'autres.
Un nu, un essai de couleur, un paysage pluvieux. Quelle opposition entre le nu ensoleillé et le paysage le long d'une grève.

Photo POV

Le nu donc. Je ne pratique pas ce style, mais j'en apprécie les productions, non par le voyeurisme qui pourrait y être associé mais par ce qu'il peut transporter comme douceur, sensualité, vie, que ce soit en masculin ou en féminin. Là je le classe en voyeurisme. Non qu'il soit provoquant mais il ne véhicule rien. La pose est "forcée". Le modèle monte les bras histoire que l'on voit ses seins, généreux certes, mais encore?  Bon, le corps est bien disposé à la frontière eau-terre. Mais la tête est au niveau du fouillis des branches de l'arrière plan. Les bras cachent le visage du modèle et les mains dans les cheveux n'ont pas du tout une position laissant transparaitre un relâchement, un réel bien-être. La pose est forcée. Le traitement noir est blanc est correct sans plus, pas de caractère. Vous me trouvez sévère. Probablement. Est ce que j'aurais fait mieux. Probablement pas car je n'aurais pas déclenché à ce moment là, j'aurais attendu que le modèle se détende et que les gestes soient plus naturels.

Photo Kendy Mangra

L'essai sur les couleurs. Amusant. Bon exercice sur la profondeur de champ. Et avec un peu de chance vous allez pouvoir calibrer vos écrans (avec une charte vous pourriez essayer:)) Trêve de plaisanteries. Le sujet est anodin mais je pense qu'il est bien traité. On ne voit que les couleurs, probablement du à trois choses: l'étalement des plans net-flous, les lignes faites par le doigt, les couleurs, les yeux puis le front. Il ya quand même des améliorations à y apporter: il y a un problème de lecture: je tombe dans le trou généré par le manque de doigt sur la gauche et j'ai un peu de mal en en ressortir. J'ai aussi une petite difficulté sur le traitement un peu terne, éclaircir le premier plan pour que les couleurs pêtent encore plus. Et peut être un peu moins de front.

 

Photo Christophe Dutour

Le promeneur. J'ai déjà vu cette photo. Pour moi c'est là photo du mois malgré un traitement noir et blanc demandant quelques améliorations (du moins par rapport à mes réglages d'écran). Cette photo me parle et raconte une histoire. Il n'y a pas un chat dehors excepté se promeneur qui marche d'un pas rapide pour aller au rendez vous fixé. Composition bien, le promeneur est dans la trouée laissée par le banc et les épis. Bonne profondeur donnée non pas par la profondeur de champ( certains se reconnaitrons) mais pas une succession de zones horizontales de densité différentes:  chemin, digue plus foncée, eau claire, épis noir , eau clair , berge dans la brume. C'est parfait pour moi. Les branches d'arbre en partie supérieure ferment le cadre et nous guident naturellement vers le bas. Le pied avant du promeneur, légèrement décollé du sol augmente la notion de mobilité, de mouvement.  Une petite chose me gêne, c'est le sens du mouvement. J'ai fait faire une rotation par symétrie horizontale et j'en ai trouvé le déplacement du promeneur plus naturel.
J'en reviens au traitement. Nous n'insisterons jamais assez sur la nécessité d'avoir des écrans réglés pour pouvoir juger de la densité, de la couleur. Quand je lis sur des forums (le notre en fait partie) des gens qui disent " je le verrais un petit peu plus ceci", "un peu moins cela" alors que la photo est examinée sur un écran lambda sans calibrage. Je ne parle pas de la qualité de l'écran, tout le monde ne peut pas mettre plus de 1000€ dans un écran photo. Je ne parle que du calibrage pour avoir un équilibre de couleur correct, une luminosité et un contraste "normés". Une sonde et un logiciel c'est environ 150€, que dalle comparé au moindre objectif mais après avec la quasi certitude de présenter quelque chose réellement partageable (techniquement parlant bien sûr). Donc je me suis amusé à jouer sur la courbe et on peut garder toute l'atmosphère de la photo mais en plus pêchu.
Voyez, cette photo montre qu'il n'est pas toujours nécessaire d'attendre les beaux jours pour sortir son appareil.

Je vous souhaite un bon mois de mai.

Hervé Cornette (photocor)

La critique de POV

La critique de POV

Bonjour à tous, salut RV,

Le printemps, c'est sur le calendrier parce que là... on est bon pour la photo marine ;)

Je reviens rapidement sur le commentaire de M. Domange, le mois dernier, suite à notre critique de sa photographie ; il écrivait : "...mais tout ou presque n'a-t-il pas déjà été fait dans la photographie?"

J'aurais voulu lire qqs réactions à ce "missile patriote" épistolaire....

A titre personnel, je pense que non. Et je ne pense surtout pas aux apports de la seule technique. D'autant moins qu'ils sont trop souvent grossièrement mis en oeuvre?... hum hum.

Puisque mon créneau est la photographie de mode et beauté essentiellement, je citerai l'édito d'un esprit fin (rare dans le secteur pub.) : Eric VALZ.

Qui écrivait il y a qqs semaines : " Dieu sait que le corps - statique ou en mouvement -, a nourri, plus que tout autre sujet, l’art photographique et ses déviances (hyperretouche, transformation des corps vers le fantasme, lissage des traits jusqu’à l’inexpressif ou, à l’inverse, culte du trash, de la photo-réalité trop plate, etc.). Peut-on, en ce cas, encore attendre du portrait photographique qu’il soit ouvert, sensible, quintessence d’une juste humanité et outil de témoignage fiable ? (...)... les histoires ici exposées sont parfaitement ancrées dans la réalité. Et c’est plutôt enthousiasmant." sic.

Je ne suis pas le photographe cité. Mais il me semble que beaucoup d'application et de conviction dans un travail de production peuvent ouvrir de nouveaux champs photographiques. Et je ne suis pas loin de croire qu'il peut en être de même pour d'autres sujets de notre art, non ?

Ceci étant dit, au boulot.

Photo POV

Photo 1
hum. Pas de commentaires : je réagirai probablement aux posts et au papier de RV ;)

 

 

 

 

Photo Kendy Mangra

 Photo 2
Je passe ... pour ne pas déraper.
 
 
 
 
 
 

Photo Christophe Dutour

 Photo 3
C'est bête mais cette photo fonctionne BEAUCOUP mieux en lecture inversée (retournement horizontal).
D'autant que je lis de gauche à droite, personnellement.
Sinon, sujet classique, très bien traité. Cadrage ad'hoc.
Pas grand chose à rajouter à part qu'elle est d'actualité... sous ces trombes d'eau :S
Bravo.

Vivement l'été.
+
POV