A+ A A-

Photoshop Elements

photographie

 

Les éditions Eyrolles  m’envoient deux livres sur ce logiciel bien connu des photographes en herbes :

-    Photoshop Elements Spécial débutants 118 pages au compteur.
-    Photoshop Elements 8 pour les photographes un pavé de 473 pages.


Même logiciel, même version : ces deux livres nous livrent donc les mêmes éléments sur le pourquoi du comment utiliser les possibilités de cet outil de travail.
Car, s’il est le petit frère du célébrissime Photoshop, il  en est pas moins un excellent logiciel pour les tous les photographes … n’ayant pas les moyens d’acquérir le grand frère…


Mais, deux livres deux manières bien distinctes de nous en expliquer l’utilisation pour deux publics distincts ; le premier veut nous en faire découvrir les principales fonctions en 50 exercices pratiques, le second se veut nettement plus complet, fouillé et efficace tant pour les détenteurs de PC que ceux possédant un Mac.

Voyons cela :
PHOTOSHOP ELEMENTS
SPECIAL DEBUTANT

 
Format sympathique, beau papier glacé appelant à la lecture de cet ouvrage 8ème de la collection « Cahier d’exercices » de la maison d’édition Eyrolles.

Comme cela nous est indiqué au dos du livre : 50 recettes sont proposées pour maîtriser ce logiciel.
Un Cd comportant les images « avant » (91 fichiers) et « après » (101 fichiers) exercice ainsi que l’ensemble des captures d’écran (361 fichiers) illustrant ce livre est annexé ; ce qui, à mon humble avis, facilite la prise en mains.
A déguster sans attendre !

Je passe rapidement la 1ére page intitulée « à lire avant de commencer » pour porter mon attention sur le sommaire proposé tout de suite après.
2 pages répertoriant les 50 ateliers annoncés en fait regroupés en 7 groupes plus un index:
    1°) Première prise de contact
Ce sont les 6 premiers exercices proposés pour appréhender le logiciel
    2°) Cadrage et composition
4 ateliers pour en saisir les principes de base.
    3°) Couleurs et contraste
Ce ne sont pas moins de 10 cas pratiques qui vous sont proposés pour savoir l’essentiel sur les couleurs et contraste d’une photo.
    4°) Retouches de visage
Qui n’a pas rêvé d’effacer les effets d’un flash propriétaire ou ceux infligés par le temps sur nos modèles peu passer outre ; les autres apprécieront les précisions pratiques apportées pour mener à bien leur quête.
    5°) Effets et trucages
Où et comment faire pour épater la galerie et faire parler son imagination à partir d’une image de Monsieur tout le monde…
    6°) Combinaison d’images
Bien sûr on y parle de HDR (sans toutefois le nommer explicitement ?), de panoramiques, mais deux ateliers retiennent mon intention tout particulièrement :
Combiner des portraits où comment obtenir la photo de groupe où tout le monde souri !
Nettoyer une scène ce qui vous permettra (avec une peu de chance et beaucoup d’essai) de prendre les principales places des villes sans aucune voiture ou, pourquoi pas, sans aucun habitant !                                                                            
    7°) Finalisation et exploitation
C’est le groupe le plus lourd : 11 exercices pour arriver à utiliser une photo que ce soit pour internet, envoi par courriel, créer une carte d’anniversaire, postale ou autre carton d’invitation, une planche-contact ou planche de photos d’identité.
Sympa, cela donne des idées et il est même expliqué comment réaliser un livre ou une galerie web !
Le livre se termine par l’exploitation d’un lot d’images sur lesquelles vous voudriez effectuer la même intervention. Ainsi vous saurez automatiser une tâche pour un ensemble d’images.
Ce qui est bien pratique, par exemple, si vous voulez corriger l’exposition des photos prises sur une même journée !

INDEX permettant de retrouver un sujet selon une expression ou un mot clé.

CONCLUSION
Tout cela est très bien ; mais, j’aurais préféré que cette structure se retrouve effectivement tout au cours du livre et non pas dans le seul sommaire.
En effet, les 50 ateliers se déroulent les uns après les autres sans aucun regroupement.
Mais, est-ce vraiment important ? Les exercices sont tous très bien expliqués, documentés et illustrés (pour mémoire, le CD vous permet de retrouver chacune des images concernées) et permettent à qui veut aller au bout d’atteindre un bon résultat !
Il suffit comme une sorte de bande dessinée de lire les images et les textes explicatifs racontant pas à pas le déroulé de l’aventure…

Par contre, si vous voulez aller plus loin, vous perfectionner encore, le deuxième livre vous ouvre ses secrets…

 

photographie

PHOTOSHOP ELEMENTS 8
pour les photographes

 
C’est un sacré pavé (dans tous les sens du terme), du vraiment lourd qui a l’air véritablement sérieux
A moins d’une erreur de ma part ou un oubli des auteurs, la lecture de cette somme va vous permettre de tout savoir sur l’utilisation de ce logiciel. Bonne lecture !
Le début commence par une dédicace des auteurs, les remerciements aux équipes participantes et la présentation sérieuse (tout est sérieux dans ce livre) desdits auteurs en passant par un sommaire long comme un jour sans pain comprenant pas moins de 5 pages1/2
12 chapitres vous sont proposés avec la prétention de vous faire connaître des trucs de pro !
Et pourquoi pas ?
Il vous est expliqué comment utiliser correctement l’organiseur afin d’ « éviter le chaos » jusqu’à l’impression de votre œuvre en veillant à obtenir des couleurs fidèles à l’original ; le tout en passant par les trucs et astuces que tout photographes désireux d’apporter sa touche personnelle en post production se doit de connaître.

Appréciées, les images en page de garde de chacun des chapitres renseignent les données exif de base.
                                                             
Après un texte d’introduction assez court, place à la pratique explicitée par de courtes explications agrémentées de photos explicite.
La mise en page de chacun des cas pratiques exposés (250 tout de même) est claire et permet d’éviter une lecture fastidieuse que le poids du livre pouvait faire craindre.
Pour chaque cas étudié, le processus est donné étape par étape : il suffit de faire à l’identique sur son écran pour obtenir un résultat similaire. Bien sûr, parfois, un peu de travail pour acquérir l’expérience sera utile...
Je ne passerais pas ici tous les articles, mais je me suis attaché à retrouver au fil des pages ce qui fait le vrai plus de ce livre pour moi : au-delà de l’inévitable mode d’emploi (inévitable et indispensable) les auteurs nous emmènent tranquillement sur un professionnalisme de bon aloi qui fera de chacun d’entre nous un photographe comblé devant tant de possibilités à moins que l’on soit frustré de ne pas pouvoir tout assimiler d’un seul coup.
Un reproche, un seul : le livre est trop lourd pour l’emmener partout avec soi. Mais comme je le suppose, votre poste de travail photographique est fixe, cela ne cause aucune difficulté réelle.
Bon apprentissage !

Références des 2 livres :

Photoshop Elements 8 Spécial débutants
Cyril Bruneau, Bernard Richebé                           
Editions Eyrolles
118 pages
19,90€ (y compris le CD)

Photoshop Elements 8 Pour les photographes
Scott Kelby, Matt Kloskowski
Editions Eyrolles
473 pages
29,90 euros

Jean-Claude BaroussePour en savoir plus sur l'auteur de cette rubrique
Chronique par JC Barousse
Site : http://jcbarousse.free.fr
E-mail : jcbarousseATfree.fr (remplacer AT par @)